45% des enseignants en arręt maladie

par Babar
lundi 29 juin 2009

En 2007-2008, dans le primaire et le secondaire, près d’un enseignant sur deux a posé un congé-maladie.

L’éducation nationale compte 283.772 enseignants titulaires. 127.399 d’entre eux, selon Le Point, « auraient au moins eu un jour d’arrêt maladie ». Le pic, constate Le Point, « est atteint à la fin du premier trimestre, avant et après les vacances de Noël, ce qui s’explique par les grippes et les gastro-entérites saisonnières ». Luc Châtel, le nouveau ministre de l’éducation, relativise ces chiffres : « On a plus de chance d’être malade quand on travaille au contact du public que lorsqu’on travaille seul dans son bureau ».
 
Un grand pourcentage de ces arrêts se situent aussi en fin ou en début de semaine, notamment au mois de mai, période de ponts. La même source « relève la rareté des contrôles des arrêts maladie dans l’Éducation nationale où la médecine du travail n’existe pas ».

Luc Chatel, qui hérite de ce dossier sensible, préfère parler de « continuité du service public ». Car l’étude souligne que « sur dix jours d’absence des professeurs (quelle qu’en soit la raison), six sont réellement remplacés et non huit ». Le ministre estime qu’il « faut persévérer et optimiser le niveau de remplacement ».

 

Lire l'article complet, et les commentaires