Barack Obama, président vert

par Francesco Piccinini
lundi 22 décembre 2008

Barack Obama, le 44ème président des Etats-Unis vient de nommer John Holdren en tant que premier conseiller scientifique. C’est un revirement radical pour les Etats-Unis qui se préoccupent enfin, au plus haut niveau de l’état, des questions environnementales.

« Physicien renommé de l’université Harvard, John Holdren, 64 ans, est très actif sur les questions de politique scientifique, du réchauffement planétaire aux risques de prolifération nucléaire  » rappelle Le Monde.



« John Holdren a mené de nombreuses recherches sur des thèmes qui vont de la physique des plasmas à l’analyse de risques, en passant par les changements climatiques. De plus, avant de prendre sa place à Harvard, John Holdren co-dirigea pendant vingt-trois ans le programme interdisciplinaire sur l’énergie et les ressources naturelles de l’université de Californie » précise actualités-environnement.news qui souligne qu’il fut aussi conseiller scientifique dans l’administration Clinton.

En le nommant premier conseiller scientifique Barack Obama prouve sa détermination a changer une situation que l’administration Bush était déterminée à ne pas voir évoluer.

Celle-ci prétextait la « complexité » du dossier, notamment sur la question du réchauffement climatique. En présentant son équipe, M. Obama a donc rappelé qu’il "est temps de remettre la science au sommet de l’agenda" de son pays et que tous les progrès dans ce domaine ont été obtenus par "des dirigeants qui respectent l’intégrité des processus scientifiques", rapporte Le Monde.



Lire l'article complet, et les commentaires