Ben Laden écolo : il déclare la guerre au réchauffement climatique !

par 1-Les Brèves d’AgoraVox
vendredi 29 janvier 2010

Décidément, Oussama Ben Laden est en pleine forme. A peine cinq jours après avoir menacé les Etats-Unis de nouvelles attaques terroristes, le leader d’Al Qaïda refait parler de lui au travers d’un nouvel enregistrement audio diffusé par la chaîne Al-Jazeera.
 
Ben Laden dévoile cette fois-ci une facette méconnue de sa personnalité : son souci de l’environnement. Le terroriste le plus connu du monde s’en prend aux pays industrialisés qui sont, selon lui, responsables du réchauffement climatique. "Toutes les nations industrialisées, particulièrement les grandes nations, sont responsables du réchauffement climatique", affirme-t-il.
 
Ben Laden s’en prend, en premier lieu, aux Etats-Unis, qui n’ont « pas signé le protocole de Kyoto » : « Bush junior et le congrès américain avant lui avaient rejeté ce protocole, afin de satisfaire (les intérêts) des grandes compagnies », lance-t-il dans son message.
 
En voilà au moins un qui croit au réchauffement climatique d’origine anthropique et que la polémique du Climategate a, semble-t-il, laissé de marbre...
 
Le numéro 1 d’Al Qaïda appelle également au boycott du dollar pour mettre fin, dit-il, à "l’esclavage américain". "Nous devons arrêter d’utiliser le dollar et s’en débarrasser. Je sais que cela aurait des répercussions énormes, mais ce serait le seul moyen de libérer l’humanité de l’esclavage de l’Amérique et de ses compagnies", ajoute-t-il.
 
Fabien Gruhier, journaliste au Nouvel Obs, note néanmoins sur son blog que Ben Laden "ne condamne pas du tout le pétrole, dont le boycott radical mettrait pourtant fin du jour au lendemain au réchauffement climatique. C’est sans doute qu’il n’ose pas (pas encore ?) affronter directement les émirs, qui inondent la planète de leur or noir pour le troquer contre... des dollars maudits." 
 
En tout cas, les écologistes ont trouvé là, en la personne de l’homme le plus traqué du monde, un allié inattendu.
 
Reste enfin à savoir si l’enregistrement audio sera authentifié...

 


Lire l'article complet, et les commentaires