Boycott des JO de Pékin : que dit Sarkozy ?

par Babar
mardi 25 mars 2008

Selon un sondage CSA commandé par Reporters sans frontières (RSF) et publié hier lundi 24 mars dans Libération, 53 % de Français souhaitent que Nicolas Sarkozy boycotte la cérémonie d’ouverture des JO de Pékin, mais s’opposent majoritairement à un boycott des Jeux par les athlètes eux-mêmes.

Tôt ou tard, il faudra que le gouvernement, Nicolas Sarkozy en tête, prenne une décision. Pour l’heure, l’Elysée s’est contenté d’une déclaration diplomatiquement correcte. Rama Yade, quant à elle, a invité le Dalaï Lama en France, Bernard Kouchner ne s’est pas encore exprimé sur le sujet.

Hier Robert Ménard et d’autres membres de RSF n’ont pas hésité à déployer une banderole alors que la flamme olympique quittait Olympie, marquant le début officiel des JO de Pékin. L’organisation américaine Human Rights Watch est sur la même longueur d’onde ainsi que Steven Spielberg, notamment, qui devait organiser artistiquement les Jeux et a déclaré forfait, s’opposant à la politique répressive de Pékin.

Les personnalités du PS, Ségolène Royal et François Hollande en tête se prononcent pour une « menace de boycott ».

Du côté des opposants au boycott, toutes les raisons sont invoquées : ne pas priver les Chinois des JO, ne pas priver les athlètes des JO, etc. C’est pourquoi on trouve sur la même ligne Marie-Georges Buffet, Robert Badinter ou Bernard Kouchner.

Mais que dit Sarkozy ?


Lire l'article complet, et les commentaires