Fin de la pub sur France TÚlÚvision, l’embrouille ?

par Francesco Piccinini
mardi 8 janvier 2008

Finie, la pub, sur la télé publique ? C’est ce que vient d’annoncer Nicolas Sarkozy lors de sa conférence de presse, aujourd’hui mardi 8 janvier. Cette annonce aura-t-elle un effet ? Ou est-ce un effet d’annonce ?

Nicolas Sarkozy ne fait pas les choses à moitié. Ou il les fait. Ou bien non. Dans ce cas, sa déclaration tiendrait du canular s’il ne l’avait prononcée devant tous les Français. Certes, le président de la République souhaite rénover l’audiovisuel public. Cela ne lui ferait pas de mal. Mais cette rénovation doit-elle passer par la suppression de la publicité, cette manne qui permet de maintenir la redevance à son niveau actuel, l’un des plus bas d’Europe ?

« La télévision ne peut pas fonctionner sur des critères mercantiles » a également déclaré le président de la République. Il propose de taxer davantage les chaînes privées sur leurs recettes publicitaires et de prélever une « taxe infinitésimale » sur les abonnements contractés par les Français auprès des fournisseurs d’accès à Internet et de la téléphonie mobile. Les internautes apprécieront cette notion d’infinitésimale...

Alors que le président faisait son show médiatique, les actions de TF1 et de M6 ont évidemment enregistré de fortes progressions. Plus de 9% pour la première, plus de 7% pour la seconde.

Et si tout cela ne servait qu’à faire gagner un peu de sous, le temps d’une séance, aux amis du président ?


Lire l'article complet, et les commentaires