Geert Wilders : « notre liberté est menacée par le tsunami islamique »

par Babar
vendredi 7 mars 2008

Aujourd’hui Le Figaro publie une interview de Geert Wilders qui ne mâche pas ses mots. « Menacé d’assassinat depuis 2004, le chef de file du Parti de la liberté vit reclus, protégé par des gardes du corps, changeant d’adresse chaque nuit. La lutte contre l’immigration musulmane et l’islamisme est son obsession ».

Geert Wilders vient de réaliser un film de 15 minutes, encore inédit, où il dit notamment que le Coran est un ouvrage « fasciste ». Ce qui bien sûr a déclenché un tollé aux Pays-Bas. Le gouvernement refuse que ce film passe à la télévision. Geert Wilders menace de le mettre en ligne.

Le Premier ministre néerlandais, Jan-Peter Balkenende qui a été reçu cette semaine « pour un déjeuner à l’Elysée, a demandé l’appui diplomatique de la France pour faire face aux manifestations d’hostilité et aux menaces déclenchées par le film Fitna du député Geert Wilders », selon lenouvelobs.com. Nicolas Sarkozy l’a assuré de son soutien.


Lire l'article complet, et les commentaires