Il ne reste désormais qu’un poilu français en vie

par Babar
lundi 21 janvier 2008

Avec le décès, dimanche 20 juin, de Louis de Cazenave, Lazare Ponticelli est désormais le seul soldat français vivant ayant combattu pendant la Première Guerre mondiale. Lazare Ponticelli est aussi l’un des rares supercentenaires vivant en France.

Louis de Cazenave est mort dimanche à l’âge de 110 ans à Brioude (Haute-Loire). Né en 1897, il est engagé en 1916. Il avait fait parti, rappelle Le Monde, « du 5e bataillon sénégalais de décembre 1916 à septembre 1917 et avait connu le Chemin des Dames ». Il avait déclaré lors d’une interview donnée l’an passé au quotidien régional La Montagne qu’il souhaitait que ses obsèques se déroulent dans la simplicité et non solennellement, comme l’avait promis le président Chirac. M. de Cazenave disparu, l’ultime combattant de la Grande Guerre est désormais Lazare Ponticelli, également âgé de 110 ans.

Lazare Ponticelli, né en Italie, qui a obtenu la nationalité française en 1939 n’a pu, du fait de ses origines, combattre dans les rangs de l’armée régulière, mais dans ceux de la Légion étrangère, à l’instar du poète Blaise Cendrars. Comme son camarade Louis de Cazenave, il ne souhaite à sa mort aucune cérémonie officielle, estimant, rapporte Le Monde, que "ce serait un affront à ceux qui sont morts avant moi".

Avec 9 millions de morts, la Première Guerre mondiale avait décimé la population européenne. Lazare Ponticelli est peut-être le dernier poilu français, mais il est surtout, étant né en Italie, l’un des derniers poilus européens.

L’un des derniers témoins de cette boucherie fratricide.


Lire l'article complet, et les commentaires