Ils sont tous furieux contre France Telecom !

par
mercredi 19 octobre 2005

France Telecom a démarré, le 17 octobre dernier, une opération de promotion avec le dernier titre de Madonna. Celle-ci a mis en colère le Syndicat des détaillants spécialisés du disque (SDSD). Cette campagne vise à promouvoir l’album de Madonna, en offrant en exclusivité et en avant-première, le téléchargement de son dernier single, « Hung Up », pour les clients d’Orange et de Wanadoo.

Le syndicat des détaillants spécialisés du disque (SDSD) proteste contre la mise à disposition en avant-première de ce titre sur les réseaux de France Telecom. Ce syndicat représente plus de 170 indépendants y compris le BHV, la FNAC, Starter et Virginstores.

Selon le syndicat, les opérateurs télécoms utilisent la musique pour « vendre de la minute de télécommunications », y compris via le peer-to-peer, que les maisons de disques pourtant condamnent. « L’incohérence entre le discours politique des majors et l’action commerciale est patente », tempête le SDSD, et ce type d’accord est « anticoncurrentiel ». (Zdnet)

Le SDSD n’envisage pas d’attaquer France Télécom en justice, mais souligne donc l’attitude des majors, qui préfèrent fournir un opérateur télécom plutôt que les disquaires. France Télécom précise que le téléchargement n’est disponible que pour les mobiles, et, comme le transfert vers les PC est interdit, les personnes ayant téléchargé ce single iront ultérieurement se procurer l’album dans les bacs, pour obtenir une meilleure qualité d’écoute. (Échos Du Net)

Philippe Person, directeur général du SDSD (Source 01 Net) « Proposer un titre contre deux euros, c’est bien de la commercialisation ! Une opération qui se veut de la communication aboutit à des pratiques anticoncurrentielles. Elles auront, à n’en pas douter, un impact sur les ventes de singles, ainsi que sur le téléchargement via des plates-formes légales ».


Lire l'article complet, et les commentaires