Internet plus attractif que le papier journal

par
mercredi 11 octobre 2006

L’enquête publiée par le Financial Times le 9 octobre n’est certainement pas neutre : selon une étude réalisée par le cabinet Jupiter Research auprès de plus de 5000 personnes, au Royaume-Uni, en France, en Allemagne, en Italie et en Espagne, il apparaît que les Européens de l’Ouest prennent connaissance des informations davantage sur Internet (quatre heures de moyenne hebdomadaire) qu’en lisant des journaux en papier (trois heures). En trois ans le temps passé sur Internet a doublé. La télévision reste largement en tête des sources d’information, avec douze heures de moyenne hebdomadaire d’audience fidélisée sur les émissions d’information. La connexion à haut débit semble accélère cette évolution : c’est en France que le plus fort taux de consommation d’Internet pour l’information et enregistré, soit cinq heures par semaine. A titre de comparaison, aux Etats-Unis, le temps de consultation des informations sur Internet est de quatorze heures par semaine ; il équivaut à celui passé devant la télévision, alors que trois heures par semaine sont consacrées à la lecture des journaux en papier.

Même si la lecture des journaux en papier est restée assez stable, la montée en puissance des sites Internet d’information est de nature à faire évoluer les stratégies de la publicité. Mark Mulligan, le vice-président de Jupiter Research, l’explicite : "Le fait que la consommation Internet a dépassé celle papier est un moment important pour l’ancrage d’Internet parmi tous les médias en Europe. Ce changement dans l’équilibre des pouvoirs va remodeler les stratégies de distribution, l’allocation des sommes réservées à la publicité et les stratégies de communication." D’autant que les plus forts pourcentages de lecteurs d’information sur Internet concernent les jeunes.


Lire l'article complet, et les commentaires