Jean-Louis Etienne : « j’ai envie de pleurer »

par Babar
mercredi 23 janvier 2008

Fini. Pour l’instant. Le dirigeable qui devait emmener Jean-Louis Etienne au pôle Nord pour mesurer l’épaisseur des glaces est fortement endommagé. Réparable, certes, mais le départ qui devait avoir lieu le 1er mars est retardé sine die.

Ce n’est pas la glace, mais le vent qui a eu raison de Total Pole Airship, le dirigeable de Jean-Louis Etienne, encore un prototype, qui n’avait volé qu’une centaine d’heures. Flambant neuf, inauguré le 12 octobre dernier, l’engin pesait environ 3,5 tonnes et mesurait 54 mètres. Il a coûté trois millions d’euros.

Le vent qui soufflait hier mardi 22 janvier dans le Var, lieu où était amarré le dirigeable, a atteint des pointes de 170km/h. Les rafales l’ont arraché de ses mâts. Entraîné par le vent, il s’est écrasé sans faire de victimes sur une maison des alentours.

Pour Jean-Louis Etienne qui devait s’envoler le 1er mars, la déception est énorme, bien sûr. « J’ai envie de chialer », a-t-il déclaré, tout en constatant qu’heureusement cette grave avarie n’avait causé aucune victime.

Le dirigeable est réparable, mais l’on ignore quand il sera remis en ordre de marche...

Crédit photo : Jean-Louis Etienne


Lire l'article complet, et les commentaires