« Le parfum de la dame en noir » pénètre...

par L’équipe AgoraVox
vendredi 16 septembre 2005

Après l’adaptation du Mystère de la chambre Jaune, la suite du roman de Gaston Leroux est adaptée à l’écran, il s’agit du film Le Parfum de la Dame en noir. Le réalisateur Bruno Podalydès s’est entouré d’acteurs pour le moins prestigieux : Sabine Azéma, Olivier Gourmet, Jean-Noël Brouté, Zabou Breitman, Pierre Arditi, Michael Lonsdale, etc.



L’adaptation est une véritable réussite. Le roman de Gaston Leroux, précurseur du genre policier, est complexe et recèle de nombreux personnages. Bruno Podalydès a réussi le pari difficile de conserver le rythme virevoltant et truffé de rebondissements tout en se l’appropriant ; le film vit de lui-même.

Les acteurs sont de grands enfants, le soleil, l’été de l’île de Port-Cros : Pierre Arditi est transformé en magicien criminel angoissant qui joue avec la réalité, Sabine Azema est une dame et mère secrète, profondément éprise d’un personnage, Zabou raffole des dîners surprises, Jean-Noël Brouté est aussi maladroit que gaffeur. Bref, chaque personnage apporte son caractère à un film qui ne manque pas de charme, on se laisse guider dans le château d’Hercule et on suit avec attention chaque petit détail pour ne pas se perdre dans les dédales d’un paysage aussi trompeur que fascinant.

Bruno Podalydès, avec Le parfum de la Dame en noir signe un film désinvolte, pittoresque, qui donne envie de se plonger dans la littérature de Gaston Leroux.


Lire l'article complet, et les commentaires