Les familles, deuxièmes victimes d’Alzheimer

par L’équipe AgoraVox
mercredi 23 septembre 2009

La maladie d’Alzheimer a été déclarée Grande cause nationale 2007. Elle atteint 850 000 personnes, mais pourrait toucher le quart des plus de 65 ans dès 2020. Mais cette maladie a aussi la particularité de frapper l’entourage des malades, en particuliers les familles, considérées comme les "deuxièmes victimes". C’est à elles qu’est dédiée la 16ème journée mondiale de la maladie d’Alzheimer.
 
On en sait moins sur Alzheimer que sur le cancer et le Sida, déclare Philippe Lagayette, président de la Fondation de coopération scientifique sur la maladie d’Alzheimer. Certes, i la recherche progresse et l’on en découvre chaque jour davantage sur cette maladie qui risque de demeurer incurable. Les scientifiques estiment qu’ils ne pourront que ralentir cette maladie chronique et non la guérir.
 
Plus de 60 % des malades touchés par Alzheimr vivent à domicile. Les familles consacrent en moyenne entre 5 heures et 17h30 par jour à l’accompagnement d’un malade. Une véritable épreuve qu’a voulu saluer cette journée mondiale oragnisée par France Alzheimer,
 
Des familles que le Medisite entend rassurer : « Il est important que vous sachiez qu’il existe des moyens de vous aider et des documents pour mieux comprendre cette maladie. Il est également possible d’obtenir de l’aide auprès des services médicaux et sociaux de votre région ». 
 
Crédit photo : expressoutremont
 
 

Lire l'article complet, et les commentaires