Mama Galledou, brle dans un bus marseillais

par
mardi 4 décembre 2007

28 octobre 2006, à Marseille. Huit adolescents de 16 à 18 ans décident de brûler un bus, pour s’amuser, quasiment. Pour faire « comme ». Pour jouer, presque. Sauf qu’à l’intérieur du bus il y a une jeune femme, Mama Galledou, aujourd’hui âgé de 27 ans.

Hier, lundi 3 décembre, s’est ouvert le premier jour du procès des jeunes incendiaires du bus. Mama Galledou qui a eu le corps brûlé à plus de 60 % y a témoigné par visio-conférence.

Un témoignage poignant, d’après les nombreux observateurs présents, que l’assistance a écouté dans un « silence assourdissant ». Les jeunes présumés coupables, notamment, dont les excuses ont sonné de façon dérisoire hier, face à l’ampleur du désastre. Et face à la grande dignité de Mama Galledou. Une leçon. Mais qui sert à quoi ? Ces jeunes adolescents qui ont détruit la vie de Mama Galledou risquent jusqu’à trente de réclusion criminelle.

Pour Mama Galledou, la peine a déjà commencé.


Lire l'article complet, et les commentaires