Nord : Il se pend avec ses deux enfants

par 1-Les Brèves d’AgoraVox
lundi 9 novembre 2009

L’homme avait quitté le domicile familial suite à une dispute avec sa femme. Il avait emmené avec lui ses deux fils âgés de quatre et sept ans. Inquiète de ne pas les voir revenir, la mère à prévenu la police qui les découverts, morts dans un entrepôt de Boulogne-sur-Mer (Pas de Calais). En état de choc, elle est actuellement hospitalisée.

Selon son épouse depuis quelque temps l’homme était « taciturne, renfermé, voire dépressif ». Selon Jean-Philippe Joubert, le procureur de Boulogne-sur-Mer, samedi près-midi, après une dispute qu’elle qualifie de « futile », il quitte leur domicile, emmenant avec lui leur deux fils. Il était cadre dans une société de transformation de poissons, Norfrigo. A 2h du matin, inquiète de ne pas les voir revenir, elle prévient la police et indique, lors d’une déposition, les endroits susceptibles d’abriter sa famille.
 
Dimanche, vers 16h30, la scène que découvre les policiers « dans les locaux situés dans la zone portuaire où sont amarrés les chalutiers et dont l’homme possédait les clés » tient du cauchemar. Les deux petits garçons sont pendus. Leur père également. « Les enfants, précise le médecin légiste au Figaro, ont été pendus vers minuit et le père quatre ou cinq heures plus tard ». L’homme n’a laissé aucun message expliquant ce geste.

La mère avertie vers 20h était en état de choc a été hospitalisé au centre hospitalier de Boulogne-sur-Mer. Le maire, Frédéric Cuvillier, a instauré une cellule psychologique dans l’école Notre-Dame fréquentée par les deux garçonnets. Une information judiciaire pour « recherche des causes de la mort » a été ouverte par le parquet.

 

Lire l'article complet, et les commentaires