Panafieu a bien traité Delanoë de « tocard »

par
jeudi 14 février 2008

A Neuilly, Jean Sarkozy soutenait « à mort » David Martinon. A Paris, Françoise de Panafieu traite Delanoë de "tocard". Aujourd’hui Jean Sarkozy ne soutient plus à mort David Martinon et François de Panafieu explique que tocard n’est pas une insulte.

C’est ce qu’on pourrait appeler la rupture. On ment effrontément. On amoindrit ensuite la portée du geste. Tactique politicienne. Françoise de Panafieu n’avait pourtant pas l’air sympa, ce jour-là quand elle traita Bertrand Delanoë, le maire PS sortant, candidat comme elle à la mairie de Paris, de tocard :


Ce n’est pas comme le « salope » que son ami politique Devedjian avait lancé l’an passé à l’adresse de Mme Comparini. "Il ne faut pas aller dans la grossièreté", explique-t-elle. Tocard...


A voir ici et sur Agoravox TV


Lire l'article complet, et les commentaires