Rama Yade radicalise sa campagne

par
mercredi 20 février 2008

Rama Yade est-elle en train de glisser progressivement vers l’extrémisme ? A écouter ses différentes, et récentes, prises de paroles on peut se le demander.

Après avoir traité les journalistes de charognards dans l’affaire du SMS supposé de Nicolas Sarkozy, voilà que la secrétaire d’Etat aux Droits de l’homme, numéro 3 de la liste de Nicole Goueta, maire sortante UMP de Colombes, radicalise et racialise son discours de manière inquiétante.

Lors de sa première prise de parole dans cette campagne des municipales, dans une réunion publique à laquelle participait l’ex-footballeur Basile Boli, elle s’est adressée aux jeunes de quartiers défavorisés de la ville : « Moi, je suis comme vous ! La gauche s’en prend à moi parce que je suis noire. (...) Je fais l’objet d’attaques insupportables », rapporte Le Parisien qui, ironiquement, remarque que la salle ne réagissait guère à ce discours, Rama Yade en rajoute alors une couche : « Il y a des gens qui disent que ce soir, ça va être le bocson dans la salle, parce que vous êtes jeunes. Faites-les mentir. Débattons sereinement. »

On a connu Rama Yade plus inspirée.

A voir aussi sur Agoravox TV


Lire l'article complet, et les commentaires