Ribéry devrait engager un chauffeur

par
vendredi 22 décembre 2006

A Marseille, Franck Ribéry avoue ne jamais pouvoir se promener incognito dans les rues : les supporters « ont même appris par cœur le numéro de ma plaque minéralogique », disait le joueur de l’OM il y a quelques mois. C’est qu’une BMW X5 4x4 noire, aux pieds de Notre-Dame de la Garde, ça ne passe pas inaperçu. Le problème, c’est que le conducteur n’a pas de permis, n’a jamais eu de permis. Et récemment, des supporters l’ont arrêté, sans penser qu’ils attireraient vers leur idole une police soucieuse de vérification. Ribéry n’a pu évoquer qu’une sorte de permis international qui n’a de toute façon pas de valeur en France. Il risque, selon la loi, un an d’emprisonnement et 15 000 euros d’amende.

Récemment toujours, en Allemagne, une vingtaine de joueurs des première et deuxième divisions se sont retrouvés en procès : ils roulaient sans permis, du moins, selon le Parquet de Göttingen, sans vrai permis : un réseau de trafic de faux permis a été découvert, après dénonciation, animé notamment par un moniteur d’auto-école et par un inspecteur.


Lire l'article complet, et les commentaires