Valérie Pécresse veut réformer le CNRS

par Babar
mardi 20 mai 2008

Le CNRS va connaître une profonde mutation. Il "va être transformé en instituts nationaux", annonce Valérie Pécresse, la ministre de la Recherche.

Le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) va être découpé en six instituts thématiques. Les disciplines à l’honneur seront : mathématiques, physique, chimie, sciences de l’ingénieur, sciences humaines et sociales, écologie et biodiversité.

Les six nouvelles entités "s’ajouteront aux deux déjà existants, en physique nucléaire et en sciences de l’Univers", précise Valérie Pécresse.

Pour la ministre de la Recherche, cette réforme "vise à décloisonner" le CNRS "et à le simplifier". En effet, explique-t-elle, "les querelles de territoire, les défenses de pré carré, doivent s’effacer devant l’exigence de coordination et de solidarité". Il s’agit d’"améliorer les partenariats, donner plus de cohérence à la politique nationale de recherche et utiliser plus efficacement les moyens".

La réforme ne fait pas l’unanimité dans le monde de la recherche. Des chercheurs avaient manifesté en mars et avril contre ce qu’ils qualifient de "découpage" du CNRS. Leurs craintes : un cloisonnement des thématiques de recherche, un affaiblissement de la recherche fondamentale et un contrôle de la recherche par les pouvoirs publics.


Lire l'article complet, et les commentaires