Grenelle citoyen de la démocratie (5)

par bernard29
lundi 22 juillet 2013

(Partie B) Un forum de la citoyenneté.

Si les débats et le congrès (partie A) avaient la priorité de la présentation, c’est bien parce qu’ils sont le cœur de la manifestation du Grenelle, sa raison d’être. Mais le Grenelle de la démocratie ne sera pas que cela parce que la démocratie se vit au jour le jour par des innovations très variées et des acteurs passionnés. La société civile est traversée par de nombreuses initiatives porteuses d’espoir civique. La fraternité de combat doit permettre sinon la convergence du moins le soutien mutuel pour faire vivre le changement démocratique. Ce sera notre atout.

  Ces actions citoyennes très diverses qui travaillent et consolident patiemment et résolument « le nouvel âge démocratique » doivent être appréciées à leurs justes apports et valeurs. Le Grenelle de la démocratie proposera ainsi une sorte de forum aux initiatives qui le souhaitent. Un espace sera dédié aux acteurs de cette démocratie vivante ; ses journaux citoyens, ses associations de divers secteurs, ses livres, magazines et ouTV locales, celles du web, ses actions et ses réalisations. Un espace spécifique (sorte de stand ) sera imaginé. Il y a en ce domaine un fort travail de prospection, de relations, de compréhension partagée, de mobilisation a effectuer. Notre atout sera notre détermination pour le combat démocratique commun.

Le double aspect de la manifestation 

Afin d’avoir une bonne visualisation du projet il faut projeter l’idée d’un congrès-débat, constructif et déterminé au cœur d’un forum citoyen, vivant et volontaire. Il y aura donc deux espaces distincts ; deux pavillons.

Ceci nous conduit à étudier la réservation de Halls sur les lieux ordinairement dédiés aux Foires-Expositions. Ce qui fixe ainsi l’ambition de notre projet d’ avril 2014, qui pourrait se prévaloir alors du titre d’ « Université de printemps de la Démocratie  ».

Présentation des fonctions

De fait, notre logistique s’apparentera à celle des Salons spécialisés, avec un organigramme basé sur des fonctions bien définies. Elles concerneront ;

  1. Le service communication et relations (1 responsable par public a contacter,)
  2. Le service de promotion (relations presse, relations publiques, outils de promotion, gestion des partenaires)
  3. Le service animation (gestion des débats, enquêtes et rédaction des textes, et questions techniques audio vidéo, 1 responsable réseau web, site, face book, twitter, skipe, etc)
  4. La gestion technique des 2 pavillons, (agencement, ornement et signalétique,)
  5. Le service accueil (hébergement, restauration, et partenaires y afférent,)..
  6. un responsable « convivialité » et animations diverses sur le site.

J’en oublie sans doute, mais si la globalité des charges peut s’avérer copieuse, il faut bien comprendre que celles-ci s’étalent dans le temps, et que la façon de collaborer (mise en place de réseaux) la soulagera d’autant.

La coordination inter-fonctionnelle

Chaque fonction est un défi en soi. Il demandera, de la curiosité sur son domaine, de l’écoute et de l’adaptation, de l’imagination créatrice dans l’argumentaire spécifique à déployer, un esprit de conquête positif. L’objectif est de faire partager notre souci de la construction du Grenelle citoyen au plus grand nombre de réseaux du net.

La communication et le développement des contacts se feront presque exclusivement sur le net, au départ. Mais bien sûr, il y aura nécessité de contacts réels. La clef de notre réussite passe donc par une bonne organisation..

L’énergie de la structure porteuse doit être focalisée sur l’opération elle même et sa logistique.

Seuls les collaborateurs associés pourront y écrire, car il n’y sera question que du travail à effectuer. Ce Forum ne servira en aucune façon de lieu de discussion sur les revendications ou propositions démocratiques de quelque nature que ce soit et de qui que ce soit. Ce sera un forum fonctionnel pour faciliter la répartition des tâches et la collaboration sur ces tâches, pour s’informer mutuellement des avancées pratiques, pour échanger des idées et conseils sur les divers aspects des missions de chacun, et pour créer une synergie du travail de tous.

Par ailleurs, les moyens sont nombreux pour exposer une idée, une proposition d’‘innovation démocratique, une critique, et en discuter. En particulier, les journaux internet sont déjà des forums à part entière, par leurs possibilité de commentaires et l’éventualité d’un contre article. Il faudra faire vivre et utiliser le plus grand nombre de supports, de manière publique et transparente.

Il reste donc, aussi, que cette manière de voir l’opération pose, bien sûr, la question budgétaire et l’examen des financements potentiels.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le prochain article traitera de la structure porteuse et du budget prévisionnel, puis le dernier de la série clôturera la phase de la présentation du projet. Après le recueil des critiques, remarques, ajouts d’idées, il sera temps de finaliser le dossier officiel, nécessaire et indispensable à la recherche des partenaires et au rassemblement des volontaires et/ou des compétences. Toute la série aussi sur le blog ; Grenelle de la démocratie.


Lire l'article complet, et les commentaires