Le fiasco du vote des Franšais Ó l’Útranger par internet

par J.N. PAQUET
vendredi 1er juin 2012

Le vote des Français à l’étranger par internet pour les Législatives 2012 semblait une excellente idée. Pour la première fois, en effet, leur vote devait compter au point d’avoir une représentation directe à l’Assemblée nationale, avec 11 vrais députés élus qui siègeront au parlement.

Le vote est ouvert du 23 au 29 mai 2012 pour le premier tour et du 6 au 12 juin 2012 pour le second tour. Cependant, dès son lancement, ce nouveau système du Ministère des Affaires Etrangères nous montre déjà ses limites.

Après avoir ouvert la page www.votezaletranger.gouv.fr et suivi les instructions à la lettre, hier matin, à l’ouverture du scrutin, je n’ai en effet eu de cesse de tenter d’accéder à mon compte personnel durant toute la journée, sans succès ! J’avais pourtant bien tapé mon identifiant personnel, reçu il y a quelques jours par la poste, et mon mot de passe, reçu par email.

Quel était le problème ?

Après chaque tentative de connexion, je pouvais lire un message sur mon écran :

Qu’est-ce que c’est ?

J’ai donc décidé de contacter l’assistant du Ministère des Affaires Etrangères pour leur expliquer la situation et leur demander de m’aider. Aucune réponse. J’ai également décidé de contacter le Ministère à travers son compte Twitter.

Très utile comme réponse ! “Vous pouvez consulter l’aide en ligne” ???? Et vous servez à quoi exactement avec votre compte Twitter ? A balancer les bonnes nouvelles du Ministre uniquement ? “La vie est belle.” “Le Ministère des Affaires Etrangères est heureux et tout va bien dans le meilleur des mondes.” ???

Finalement, ce matin, je reçois une réponse par email du Ministère. “Ils sont efficaces, les gars du Ministère !”

Quelle belle erreur de jugement sur le Ministère ! Efficaces ?

On me dit donc que mon ordinateur (qui fonctionne avec Windows) a reçu la mise à jour d’un logiciel Java qu’il aurait mieux valu ne pas recevoir, car à présent, mon unique solution pour pouvoir voter… c’est d’aller utiliser un autre ordinateur !

Autre ordinateur qui, il est fort probable, aura également reçu cette mise à jour ! Et donc, impossible de voter ! Grrrrr…

Il semblerait, d’après ce que j’ai bien pu lire ce matin sur les réseaux sociaux, que mon problème n’est pas unique. Nombre de Français à l’étranger se trouvent dans la même situation !

J’ai bien essayé de retirer le logiciel Java de mon ordinateur pour réinstaller la version antérieure (comme l’explique quelqu’un sur Twitter), mais cette fois, j’obtenais un message du Ministère me disant qu’il me fallait mettre à jour ce même logiciel Java…

… dont, je vous le rappelle, le Ministère nous affirme maintenant sur sa page officielle qu’il ne permet pas de voter !!!!!!!!

Faut-il donc être Albert Einstein pour voter ? Car si c’est le cas, j’ai bien peur que beaucoup de personnes vont se retrouver sans solution et ne pourront finalement pas voter pour ces législatives !

En sachant qu’il y a eu une période de test avant l’ouverture du scrutin, hier, comment se fait-il que ni le Ministère des Affaires Etrangères, ni les compagnies impliquées dans le système du vote par internet, n’avaient prévu la mise à jour du logiciel Java ? Et surtout, comment se fait-il que, depuis l’ouverture du scrutin, hier matin, et les premiers messages d’électeur ayant des problèmes avec le logiciel Java (aussi bien sur Mac que Windows, d’ailleurs !), le système n’ait pas été mis à jour pour éviter le casse-tête des électeurs ?

Combien de millions d’euros, provenant du porte-monnaie des contribuables, ont été dépensés pour la création de ce système ?

Combien de millions d’euros, provenant du porte-monnaie des contribuables, ont été donnés à des compagnies qui semblent totalement incapables de prévoir une mise à jour, ou, au pire des cas, prévoir un plan B en cas de problème majeur ?

Combien de millions d’euros, provenant du porte-monnaie des contribuables, ont été dépensés dans cette aventure du « vote par internet » qui s’annonce comme certainement le plus grand fiasco du Ministère des Affaires Etrangères dans une élection !

Qui est responsable de ce fiasco ? Le précédent gouvernement (UMP) et le précédent Ministère des Affaires Etrangères (Alain Juppé) ? Certainement. Mais depuis la prise de fonction du nouveau gouvernement (PS), l’administration du nouveau Ministre (Laurent Fabius) est responsable du bon fonctionnement du Ministère et d’une telle organisation.

Si la boulette est de droite, la solution n’est pour le moment pas à gauche !

Le scrutin du premier tour est ouvert jusqu’au mardi 29 mai. Que va faire le Ministère des Affaires Etrangères d’ici-là ? Mystère ! Une bonne chose serait d’envoyer un email à tous les Français dont le Ministère sait qu’ils vont voter par internet et leur indiquer en quoi consiste le problème technique actuel et leur demander d’être patient pendant que le système reçoit une mise à jour !

Si je suis depuis toujours un fervent défenseur de la démocratie et du droit de vote en France et dans le monde, je ne suis malheureusement (ou heureusement d’ailleurs !) pas Ministère des Affaires Etrangères !

Contactez le Ministère des Affaires Etrangères sur Twitter : @francediplo

Dernières mise à jour de l’article :

- 24 mai 2012, 17h00 : – Il semblerait finalement que le Ministère aurait une solution. Il suffirait de suivre la procédure décrite dans le document suivant : DOCU (pdf)

- 24 mai 2012, 17h22 : – La procédure fonctionne effectivement bien. Il m’a finalement été possible de voter sur internet ! Espérons simplement que tous les électeurs déçus de ne pas réussir à soumettre leur vote, hier et aujourd’hui, recevront l’information à temps et tenteront à nouveau de voter avant le 29 mai !


Lire l'article complet, et les commentaires