Le « Grenelle citoyen » de la Démocratie (4)

par bernard29
vendredi 19 juillet 2013

La manifestation proprement dite. (Partie A)

De nombreux personnes, pour lesquels le mot « Démocratie » n’est pas dépassé, galvaudé, ou une facilité de langage pour faire bien dans un programme, dans un article, basent leur engagement citoyen sur cette haute valeur civique. L’opération proposée, s’intéresse d’abord a ces personnes en essayant de leur proposer un lieu de convergence et de soutien mutuel. Le « Grenelle » a pour perspective de s’inscrire dans une grande « politique » continue et soutenue de sensibilisation et de formation aux droits et devoirs du citoyen, aux libertés publiques, aux contrôles démocratiques. Politique, que nous estimons hautement souhaitable.

Dans la deuxième partie, (Partie B) nous traiterons de l’environnemental pratique des rencontres.(espace, matériels, techniques, lieux et autres problèmes d’intendance etc) .

Cette première partie a trait au programme prévisionnel des discussions sur le thème retenu. . C’est d’ailleurs en fonction du thème retenu que la durée de 4 jours a paru adéquate.

 Le citoyen ; droits et pouvoirs

remarque ; A l’issue de ce « colloque » seront éditées des annales. Nous demanderons alors aux intervenants qui s’inscriront de fournir une synthèse (longueur, police etc..) seront données plus tard afin de les y insérer.

le citoyen acteur du changement (le premier jour)

Il sera consacré à l’écoute et l’échange entre citoyens ou groupes de citoyens sur leur revendications respectives. Chaque intervenant viendra exposer pendant une demie heure au plus, son combat particulier ou spécifique, sa pertinence, et les moyens qu’il met au service pour son combat ( site web, forum, pétitions.) (dix à douze interventions possibles)

Les intervenants seront les porteurs des idées concernant les moyens qui devraient être mis en place. (Une VI république, une constituante, pétitions, une pression et quelle pression sur les partis, sur le pouvoir en place, un référendum etc etc ..)

Le citoyen et la constitution (Le deuxième jour)

Nous demanderons à un intervenant de faire le point des pouvoirs du citoyen dans la constitution actuelle, à un autre, de nous présenter les innovations pertinentes sur ce thème dans les constitutions d’états étrangers (droit comparé). Ces présentations seront suivies d’un débat dans la salle.

Les revendications sur ce sujet sont récurrentes et c’est sans doute la revendication appropriée de démocratie directe et la plus populaire. Un intervenant nous présentera le leurre du RIC constitutionnel à la française, puis un représentant de l’association qui œuvre à l’installation d’un vrai RIC, en France, présentera le projet auquel il travaille. (modalités, domaines d’application, et autres) . Un débat suivra ..

Le citoyen et les contre pouvoirs (le troisième jour)

Nous demanderons à des professionnels de nous faire le point sur les contre pouvoirs institutionnels français. (pouvoirs de contrôles des assemblées, institutions, justice, presse etc) . présentation suivie d’échanges avec la salle.

Les porteurs de propositions les présenteront ( organisation, fonctions, modalités d’organisation, institutionnalisation ). Chaque intervenant aura une demie heure au plus. Puis débat. sur la pertinence d’une telle revendication, sur les propositions.

Premier bilan (Le quatrième jour, matinée seule)

Débat sur un bilan à chaud, critiques, défauts et qualités, intérêts ou pas, reconduction ou pas. si reconduction, les thèmes à privilégier, les problèmes à revoir….. 

 

Le prochain article (Partie B) sur l’environnement pratique de la manifestation


Lire l'article complet, et les commentaires