Lutte contre les émissions de gaz à effet de serre : une clim à CO2 !

par ÇaDérange
jeudi 13 octobre 2005

Un des dispositifs, dans une automobile moderne, qui est responsable d’une surconsommation et donc d’émissions supplémentaires de CO2, est le climatiseur, dont le succès se confirme tous les jours.

Un climatiseur, comme un réfrigérateur d’ailleurs, fonctionne également avec des liquides frigorigènes dits CFC, qui comportent des composés fluorés et chlorés connus pour avoir un impact important sur le trou d’ozone, au point que certains d’entre eux ont été interdits depuis. Ces liquides frigorigènes n’ont pas d’effet néfaste dans le fonctionnement normal de la climatisation. Par contre, lorsque la voiture est en fin de vie et doit être détruite, il existe un risque de libération dans la nature de ces liquides frigorigènes, si cette destruction n’est pas parfaitement effectuée.

Un équipementier américain, Delphi, vient de présenter une climatisation qui fonctionne avec du CO2 comme liquide frigorigène. Car le CO2 a la propriété de se comporter comme un liquide frigorigène dans certaines conditions de température et de pression, c’est-à-dire sous forte pression (130 bars) et à haute température. Le prototype présenté par Delphi travaille donc à 130 bars et à 165 degrés, alors qu’un climatiseur actuel travaille seulement à 20 bars de pression et 90°C. Bien sûr, ces conditions différentes vont imposer une conception différente de ces climatiseurs, et également un surcoût, qui ne semble pas insurmontable, d’après le fabricant.

Ce qui me paraît intéréssant dans cette nouvelle, ce n’est pas son importance, qui est minime ; c’est de rendre hommage à l’ingéniosité de ses concepteurs. A une époque, on se plaisait à dire "nous n’avons pas de pétrole, nous avons des idées". En voilà un bon exemple. Dommage que ce soit une idée américaine.


Lire l'article complet, et les commentaires