Nous sommes celles et ceux que nous attendions

par Birdy
jeudi 5 janvier 2017

La politique… en voila un sujet passionnant ! Sur AgoraVox on est bien placés pour le savoir. De gauche, de droite, sans étiquette, anarchiste, libéral libertaire, trotskyste… on a tous un avis sur tout et cette volonté de débattre, de s'exprimer, de donner son opinion sur l'UE, le capitalisme, les marchés publics, Hollande, la dette de l'état, les lobbies du BTP et du tabac, les députés, l'immigration… et je vais arrêter là les listes à rallonge. La politique ça intéresse beaucoup de monde, mais c'est source de bien des désillusions. Or la politique, c'est trop important. Alors même que nombreux sont ceux qui constatent que toute cette énergie déployée à convaincre n'amène pas grand chose de concret, on continue à donner son avis sur les réseaux sociaux, à signer des pétitions ou, pour les plus courageux et volontaires, à s'engager dans les partis politiques. Et puis au final, quoi ? On vote trois fois en cinq ans, ou on ne vote carrément plus, convaincus que toute cette énergie finit par être absorbée par une caste de politiciens corrompus qui ne représentent plus qu'eux. Et si… et si, l'espace d'un instant, on oubliait nos différences de points de vue, pour reprendre en main cette politique qui nous intéresse tant mais sur laquelle on a si peu de prises. Et si, en 2017, on sortait du système politique actuel pour enfin pouvoir agir concrètement et efficacement sur la politique de notre pays. Vous l'aurez peut-être compris, à travers cet article, je voudrais vous parler de démocratie directe.

 

Ce n'est pas une éloge théorique de la démocratie directe que je viens faire ici, mais vous parler d'un mouvement politique très concret dans lequel je suis impliqué (oui, c'est donc de la pub). En 2017, il y a des élections présidentielles et les débats font déjà rage pour défendre tel ou tel candidat. Mais 2017, ce sont aussi, et on a tendance à l'oublier, les élections législatives. Celles qui permettent d'élire nos députés, ces « représentants » qui voteront pendant 5 ans sur toutes ces lois qui construisent petit à petit ce monde qu'on aime tant critiquer. Je ne vais pas prêcher des convaincus en expliquant en quoi les députés ne représentent qu'eux mêmes, ou comment ils sont influencés par les différents lobbies, ou même citer leurs nombreux avantages iniques pendant que le vulgum pecus se serre la ceinture. Je vais surtout essayer de vous montrer ce que le groupe de citoyens dont je fait partis propose. Et, si vous avez des questions ou même des critiques cinglantes à faire sur cette initiative, je ferais mon possible pour y répondre dans les commentaires.

 

Déjà, son nom : MaVoix.

Ensuite, qui je suis dans ce mouvement ? Et bien un citoyen lambda, un anonyme parmi les autres. Ni un porte parole (il n'y en a pas), ni un cadre ou responsable quelconque (il n'y en a pas non plus). Avec MaVoix, c'est l'horizontalité. Pas de chef, pas de bureau, pas de parole plus importante qu'une autre. Chaque citoyen est libre de participer à son échelle, en faisant preuve d'initiative, et ceci avec la confiance bienveillante des autres. La présentation que je fais ici n'est donc en aucun cas une présentation « officielle », mais une initiative très personnelle, parce que je pense qu'il y a sur AgoraVox, beaucoup de gens que cela intéresserait.

 

Maintenant que le cadre est posé avec transparence, voici ce que MaVoix propose. En 2017, seront tirés au sort des citoyens volontaires, qui se présenteront aux élections législatives. Ces citoyens seront alors formés au métier de député. Ces candidats se présenteront avec AUCUN programme. Si généralement « ni de gauche, ni de droite » veut en fait dire « de droite », MaVoix est véritablement apolitique. L'unique volonté étant de redonner à l'ensemble des citoyens le pouvoir politique confisqué par les partis et les politiciens carriéristes qui défilent à longueur de journée sur les média. Les députés élus ne voteront pas en fonction de leurs convictions, mais seront des « pions » chargés de voter ce que le peuple français dans son ensemble a décidé de voter. Sur chaque loi soumise au parlement.

 

Pour connaître cette volonté populaire, des plates-formes informatiques sont développées et elles permettent un vote fiable, anonyme et sécurisé. Ce, en utilisant une technologie qui a fait ses preuves : la blockchain [https://blockchainfrance.net/decouvrir-la-blockchain/c-est-quoi-la-blockchain/]. C'est un algorithme utilisé par la monnaie virtuelle bitcoin [https://bitcoin.fr/faq/]. Elles s'appuient aussi sur « France Connect » [https://franceconnect.gouv.fr/], ceci afin d'identifier de manière unique et fiable chaque votant. Avec tout cela, il est aujourd'hui possible de simplifier drastiquement le processus démocratique du vote, et demain de mettre en place une véritable démocratie participative.

 

Alors si vous avez des convictions politiques fortes, mais que vous avez l'impression de n'avoir aucun moyen institutionnel efficace à disposition pour les exprimer. Si vous pensez qu'on ne peut plus rien attendre des politiciens. Si vous croyez qu'il est plus que temps de réformer notre vieille démocratie. Si vous ne vous retrouvez plus dans les partis traditionnels. Si aux prochaines législatives vous trouviez qu'aller pécher serait plus utile. Si vous avez envie d'essayer autre chose. Si vous voulez faire entendre VOTRE voix… Je vous invite alors à vous renseigner sur ce mouvement citoyen peu ordinaire. Je vous invite à voter MaVoix, donc à voter pour vous en 2017. Et si vous avez des remarques, des questions ou des critiques acerbes à faire, les commentaires sont là pour ça.

 

Plus d'infos :

http://www.mavoix.info/

https://forum.mavoix.info/

http://wiki.mavoix.info/index.php/Accueil

https://www.facebook.com/groups/834230956649256/

 


Lire l'article complet, et les commentaires