Surprise : La primaire populaire

par Popov
jeudi 23 septembre 2021

La présidentielle 2022, première surprise pour moi : la primaire populaire. Une réponse citoyenne !

Je viens de voter pour la primaire écologiste et surprise, je rencontre par le hasard la primaire populaire : j’ai « tapé primaire » dans duckduckgo et je suis tombé sur la primaire citoyenne de 2017 (que je ne connaissais pas non plus !) puis sur la primaire populaire 2022.

Déjà plus de 100 000 personnes inscrites pour la primaire populaire.

Hasard oui, les réseaux sociaux font que l’on passe à coté de certaines infos avec les algorithmes qui nous enferment dans ceux que l’on regarde déjà et je n’avais pas vu cette info dans les médias. (Bon évidemment, si on clique sur j’aime maintenant, je vais avoir des piqûres de rappel j’espère espacées)

La primaire populaire répond à plusieurs besoins :

- En finir avec un seul homme qui décide (ou 4 en... conseil de défense) et donc avec la cinquième république qui décrète ce qu’elle veut bien (1er ministre ou ministre) avec des réunions de « concertation » en amont (en gros, je vous présente ce que je vais faire et … puis c’est tout) et des moutons en assemblée législative en aval qui valide ce que je présente. (Et si leur âme et conscience leur disent de ne pas valider, on leur dit de rester en coulisse et de ne pas voter dans l’hémicycle si ils ne veulent pas être radiés du groupe parlementaire..)

- Un socle commun écologique, social et démocratique issu en amont de réflexions et de mouvements citoyens. (de la convention citoyenne pour le climat tirée au sort aux propositions des gilets jaunes)

- Une primaire au dessus des partis et des logiques (la logique financière des 5 % en fait partie ainsi que du développement ou de la survie du parti) qui poussent chacun à présenter un candidat sans chance réelle ce qui favorise le match LePen-Macron qu’on nous sert depuis 3 ans dans les médias mainstream et qu’on nous annonce … annonçait plutôt.. inéluctable.

- Changer la politique en plaçant un cœur de programme avant de proposer et d’élire un politique. Les politiques sont au service des citoyens (et payés par les citoyens) alors il faut maintenant appliquer cela à la lettre, attention la contrepartie est que le citoyen doit être acteur et penser intérêt général si on va dans cette logique. « A nous de choisir » nous annonce t on sur le site !

Je vous fais un copier-coller des ruptures proposées ci-dessous « le socle commun » (1)

Pour finir, pour moi la plus essentielle est la rupture 9, celle qui change les processus (la constitution !)de cette cinquième république (cela ne va pas assez loin mais c’est un début), le « COMMENT » avant même les contenus.

"Vers une 6eme République écologique et la fin de la monarchie présidentielle

Dès l’été 2022 : convoquer une convention citoyenne pour le renouveau démocratique – sur le modèle de la Convention Citoyenne Climat – destinée à déterminer comment : rééquilibrer les pouvoirs du président et du parlement ; permettre l’intervention populaire dont notamment la question du RIC délibératif ; changer les visages du parlement grâce à des critères de représentativité ; réduire la technocratie ; mieux prendre en compte le long terme ; poser la question du droit de vote à 16 ans ; et constitutionnaliser la séparation des pouvoirs judiciaire et exécutif."

Conclusion,

Si vous adhérez aux ruptures, alors il ne vous reste plus qu’à aller surs le site de la primaire et à cliquer !

https://primairepopulaire.fr/

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

(1) https://primairepopulaire.fr/le-socle-commun/

Rupture 1

Une grande loi de transition alimentaire vers une agriculture paysanne et écologique

Accompagner les agriculteurs et agricultrices dans leur reconversion vers une agriculture paysanne notamment par : la socialisation de la dette des agriculteurs qui passent à une agriculture bio ; le plafonnement des marges de la grande distribution pour garantir des prix équitables aux producteurs ; la protection des agriculteurs et agricultrices de la mondialisation en refusant les traités de libre-échange ne respectant pas les accords de Paris ; et la garantie de la vente libre des semences paysannes.

Rupture 2

Une vraie loi climat pour reconvertir notre économie et accompagner nos entreprises dans la transition

Reprendre les propositions de la Convention Citoyenne pour le Climat, dont notamment la mise en place d’un grand plan de rénovation thermique des bâtiments à travers une relance verte et socialement juste, porteuse de centaine de milliers d’emplois non délocalisables. Cet investissement permettra une baisse des factures énergétiques, une amélioration du confort et une nouvelle politique d’aménagement du territoire portée par les collectivités locales.

Rupture 3

Permettre à chacun et chacune de couvrir ses besoins essentiels 

Mettre en place un revenu de solidarité dès 18 ans ; garantir une forme de sécurité alimentaire  ; assurer un volume minimum gratuit pour l’eau/gaz/électricité avec une progressivité des tarifs pour les ménages ; et abandonner la réforme de l’assurance-chômage.

Rupture 4

Un emploi et un salaire juste pour toutes et tous

Garantir un emploi pour toutes et tous ; et favoriser une forme de diminution du temps de travail (différentes selon les candidats et candidates : semaine de quatre jours, 32h, davantage de congés payés ou retraite à 60 ans). Pour un travail digne : rehausser le SMIC ;  réduire les écarts de salaires ; relocaliser les activités et accélérer la transition écologique. Renforcer l’égalité salariale entre femmes et hommes et instaurer le congé parental égalitaire et obligatoire.

Rupture 5

Investir massivement dans le social, prioritairement dans la santé et l’éducation

Augmenter les salaires des professionnels de santé  : après avoir applaudi à nos fenêtres, le temps de la valorisation réelle. Lutter contre les déserts médicaux (personne ne doit être à plus de 15 min d’un médecin), et investir dans le système hospitalier et les métiers du soin essentiellement assumés par des femmes.

Rupture 6

Redonner le pouvoir aux travailleurs et travailleuses 

Instaurer la représentation à 50% des salariés dans les CA et les CHSCT pour la fonction publique, et le pouvoir de veto du Comité Social Économique (CSE). Garantir l’égalité des salarié.es en faisant primer la loi sur les accords de branche et les accords d’entreprises

Rupture 7

Un big bang pour une fiscalité plus juste et écologique 

Restaurer et moderniser l’ISF pour qu’il génère 10 à 20 Milliards d’euros par an (au lieu de 4 Milliards avant la réforme Macron).

Rupture 8

Restaurer la confiance dans notre démocratie par des mesures d’urgence

Instaurer par une loi organique : la reconnaissance du vote blanc contraignant  ; la proportionnelle aux législatives ; la limitation à deux mandats consécutifs pour toutes les charges publiques ; le changement en profondeur des modalités de financement des partis pour plus de transparence et indépendance ; et la création de bons pour l’égalité démocratique, que chaque citoyen pourra allouer chaque année au mouvement politique de son choix lors de sa déclaration de revenus.

Rupture 9

Vers une 6eme République écologique et la fin de la monarchie présidentielle

Dès l’été 2022 : convoquer une convention citoyenne pour le renouveau démocratiquesur le modèle de la Convention Citoyenne Climat – destinée à déterminer comment : rééquilibrer les pouvoirs du président et du parlement ; permettre l’intervention populaire dont notamment la question du RIC délibératif  ; changer les visages du parlement grâce à des critères de représentativité ; réduire la technocratie ; mieux prendre en compte le long terme ; poser la question du droit de vote à 16 ans  ; et constitutionnaliser la séparation des pouvoirs judiciaire et exécutif.

Rupture 10

La reconquête et l’élargissement de nos libertés

Faire discuter une grande loi cohésion nationale incluant l’indépendance du parquet, le remplacement de l’IGPN/IGGN par une autorité indépendante, la revalorisation du métier de policier, la formation – notamment des forces de l’ordre – à la prévention des violences racistes, sexistes et sexuelles, et l’élargissement des prérogatives du Défenseur des Droits pour lutter contre toutes les discriminations. Abrogation de la loi sécurité globale


Lire l'article complet, et les commentaires