Ce que cache peut-Ítre le temps partiel

par Dirlo
mercredi 8 janvier 2014

Dans l'attente d'en savoir plus, il semble donc que les nouveaux contrats à temps partiel ne pourront être inférieurs à 24 heures par semaine.

Il y a fort à croire que syndicats et gouvernement vont s'autoféliciter pour cette avancée sociale.

C'est vrai qu'on se demande comment on peut vivre avec un quart ou un tiers temps.

24 heures, soit plus de deux tiers temps, c'est une avancée.

Malheureusement, mais j'ai surement mauvais esprit, ce pourrait être aussi une nouvelle entourloupe pour améliorer la courbe du chômage qui irait en fait à l'encontre des intérêts de la plupart des salariés à temps partiel.

En effet, pour avoir dirigé une PME de deux cents salariés dans le secteur médico social, je peux témoigner du souhait de la plupart des gens de pouvoir moduler le temps partiel avec une souplesse totale.

Certains me demandaient de ne faire par exemple que deux demi-journées par semaine, d'autres de les autoriser à faire des cumuls multi employeurs pour arriver à un total oscillant entre 80 et 100 pour cent d'un temps plein, d'autres enfin pour dépasser le plein temps dans les limites légales bien sur. Bref, j'ai vu toutes les situations. Je ne parle pas des postes qui ne nécessitent que des interventions à temps partiel parce que le besoin à couvrir est ainsi, un dixième de temps pour un kiné ou un psychiatre par exemple.

Avec la nouvelle réglementation, devra-t'on se passer de ces deux intervenants ?

Mais le pire, c'est la situation de pauvreté que vont rencontrer ceux qui réussissaient à atteindre le plein temps en cumulant deux ou trois contrats, et qui dorénavant resteront bloqués à deux tiers temps puisqu'ils ne pourront pas additionner deux contrats de 24 heures.

Davantage de travailleurs plafonnés à 24 heures permettra peut-être de créer des emplois et de faire baisser le nombre de chômeurs, mais est ce une avancée sociale ?

Je pense que c'est en tous cas, une fois de plus, un recul des libertés individuelles.


Lire l'article complet, et les commentaires