Crise de l’immobilier, maisons, bureaux vides, et “étincelles en bourse” *

par Arthaud
mercredi 19 octobre 2016

Il y aurait, selon l'INSEE, près de 3 millions de maisons vides en France - 2,7 millions en 2014, contre 1,9 million en 2004 - avec un taux de vacances de 8% et des pics de près de 25 %, comme à Vichy... 

.. 29 000 logements vides à Nice (Alpes-Maritimes, 12,8 % du parc), 7 200 à Avignon (Vaucluse, 14,3 %), 7 500 à Mulhouse (Haut-Rhin, 13,6 %), 7 000 à Béziers (Hérault, 16,7 %), comme le relevait un excellent article du Monde daté du 23 février 2015.

Les choses ne semblent pas s'arranger en cette fin 2016. En dépit d'un optimisme ambiant jamais égalé depuis 2008, la crise - les crises plutôt - sont bien là !

Là où on ne les attend pas.

“ Ce qui est absurde, c’est qu’on nous demande de construire à Vichy des logements sociaux, pour atteindre les 20 % qu’exige la loi solidarité et renouvellement urbains (SRU), alors que nous sommes à 15 %. Mais si je construis de nouveaux immeubles, je vide les anciens...”

J’ai déjà écrit quelques papiers m'ayant valu des dizaines de milliers de lecteurs sur les sujets "Crise de l'immobilier", extravagance des Lois SRU, ALUR et autres réglementations arcaniques. Je citais, à l’appui, les notaires :

“L’ensemble des acteurs, que ce soient les vendeurs, amateurs ou professionnels de l’immobilier subissent la loi ALUR depuis mars 2014, la complexité qu’elle a instauré et les lenteurs qu’elle génère. En effet, vendeur et acquéreur restent atterrés par le parcours du combattant nécessaire avant de pouvoir finaliser un avant-contrat portant sur un bien en copropriété. 

La moyenne du temps nécessaire pour signer un avant-contrat est ainsi passé de 2 à 3 jours à 30 jours, le volume du dossier de 20 pages à 300.”

En plus de toutes ces maisons vides, de tous ces logements inoccupés, selon APUR, l’Atelier Parisien d’Urbanisme, c’est près de 100 hectares de bureaux vides qu’il est possible de recenser rien qu’à Paris.

Il se dit que Madame Hidalgo veut en convertir un tiers en logements d’ici 2020. Bonne idée ! Wait & see.

 “Trop d’offres à Mâcon selon Le JSL du 20 mai 2015”.

“L'UNPI de Mâcon dont la présidente est Rachel Gaut (en haut à droite) ... Par ailleurs, l'UNPI recense environ 2 000 logements vides à Mâcon.”

“Des exemples d’appartements rénovés en centre-ville mais vides, Monique Gelin en a beaucoup. Beaucoup trop à son goût. « Sur les 400 logements à la location que nous gérons, près de soixante sont actuellement vacants. Certains depuis plus de deux ans. Depuis quelques années, cette situation alarmante a tendance à s’aggraver ». Un sentiment partagé par ses concurrents. « Il ne manque pas de produits disponibles sur Mâcon », commente-t-on du côté Traversa immobilier.”

“Plus de 400 réfugiés parqués dans un camp de fortune à Metz. (1) Plus de 7 000 logements vacants dans cette même ville, dont certains sont ...” .

Vous retrouverez les sources en mettant “logement vides Metz” dans Google actu..

Lecteur ! Essayez donc Google Actu avec “logements vides + le nom de votre ville” ! Edifiant..

D’un autre côté "tout va pour le mieux"

L’immobilier coté (sic) fait des étincelles en bourse claironne le Figaro, pas plus tard qu’aujourd’hui. “C'est le grand gagnant de l'année à la Bourse de Paris, le secteur de l'immobilier coté, affiche une belle hausse de 10% en 2016 ..”

Comme il est facile de s'en douter, les trompettes de la satisfaction généralisée sont embouchées le plus souvent par les "professionnels".. de l'immobilier précisément. Puis viennent les banques, les institutions, les Media.. Les notaires ne sont pas en reste, les "politiques" non-plus, élections obligent.

Exemples tirés de l'actualité récente :

Immobilier. Les voyants sont au vert écrit Sud-Ouest il y a une semaine, qui poursuit, en liesse : “cette année le nombre de transactions devrait s’élever à 830 000, soit une hausse de 20% par rapport à 2016. C’est le moment d’acheter..”

Comprenne qui pourra.

“Les prix de l’immobilier neuf repartent aussi à la hausse à Paris” annonce un autre tout récemment.

“La campagne présidentielle est lancée et déjà les belles promesses fleurissent en matière d'immobilier…”

Après quatre années de légère érosion des prix, le prix au mètre carré a grimpé de 2,6 % dans la capitale au cours des 12 derniers mois

“Les professionnels de la FNAIM 06 confirment la vivacité du secteur en cette fin d'année. Les prix au mètre carré augmentent …”

 

Les analyses sont donc très contrastées. Pour certains, les choses vont bien, au sens propre comme au sens figuré. La bourse continue d’enrichir – 10% l’an. L’immobilier continue d’enrichir, même qu’en Chine c’est 26 %.. Par mois.

Mais les faits sont têtus : 3 millions de maisons vides en France, 100 hectares de bureaux vides à Paris.

De plus, Apollonia, la plus vaste escroquerie jamais vue en immobilier, de l’ordre du milliard, semble sous la protection d’une omerta. Peu de gens connaissent, qui s’affoleraient.

De plus, le marché de l’immobilier et les instances professionnelles sont sous tension. Le nombre d’agences est encore trop élevé, la concurrence est rude, les batailles âpres, les règles d’exercice de la profession ne sont pas toujours respectées.. comme en témoignent nombre d’actualités, telles celle du Parisien d’hier, sous le titre “arnaquer un proprio..”, ou celle sous le titre “enquêtes en pagaille dans le marché immobilier compiégnois”

De plus, l’Etat a besoin de plus en plus d’argent. Les impôts et charges ne font qu’augmenter sur l’immobilier.

De plus, les frais d’entretien, de maintenance et de copropriété ne font qu’augmenter.

De plus, l’air des villes ne se dépollue pas, les problèmes de stationnement et de circulation commencent. Maints espaces urbains prennent l’apparence de la Demeure du Chaos (mais là ! pas du tout pour rire, pas pour faire le beau et se donner en spectacle comme chez Thierry). 

De plus, l’économie, le chômage, les menaces, innombrables, sur les concentrations humaines, sur les zones urbaines..

S’annoncent désormais l’heure du Off Grid, au sens propre comme au sens figuré, et l’avènement de nouvelles façons de voir et de faire, y compris pour l’immobilier.

7 ou 8 châteaux sont à vendre dans mon petit pays, pour le prix, chacun, d’une “cage à pions” à Paris ou à Lyon, comme dit avec infiniment d’irrespect mon cousin en parlant des appartements parisiens.

Et comme dit Charles, dont je tairai ici le nom pour ne pas lui faire une réclame dissimulée, parfaitement proscrite sur AV : “Préparez-vous, il est déjà trop tard”.

 

Georges Arthaud /

*L'immobilier coté fait des étincelles en Bourse

Le Figaro-il y a 6 heures

Citations graphiques :

http://www.dailymotion.com/video/x2n63hk : la Demeure du Chaos

http://jorislacoste.net/wp-content/uploads/2012/09/maison-vide2.jpg : “Maison vide”

http://media.paperblog.fr/i/336/3367052/visite-maison-vide-pierre-gamarra-L-1.jpeg

http://www.cotelittoral.fr/media/galerie-69449/small/1-vente-appartement-de-prestige-t4-200m2-vue-mer-brest-wh744.75.jpg : Bord de mer

http://www.radiovl.fr/wp-content/uploads/2015/07/1b4acf6de7c61e0c93c4ec51aaf02eb7-620x415.png : jam


Lire l'article complet, et les commentaires