Fondation : la troisième voie

par Le fondateur
jeudi 20 octobre 2011

Explication de la théorie du Fondationisme. 

Quand une fondation a en trop, elle donne, si la fondation a besoin, d'autres lui donneront

Contrairement au capitalisme : qui veut que tout appartienne à quelques-uns,
contrairement au communisme : qui veut que tout appartienne à tout le monde (Résultat : ça appartient quand même à quelques-uns), le Fondationisme : veut que rien n'appartienne à personne( une Fondation s'appartient à elle-même).
C'est ça le principe même du Fondationisme.  

La fondation est une entreprise qui s'appartient à elle-même, qui n'a pas de propriétaires propres, qui est autonome.
Une fondation est indépendante des autres fondations.
Les bénéfices d'une fondation seront donnés pour : créer d'autres fondations indépendantes, racheter d'autres entreprises capitalistes en faillite afin de les transformer en fondation, aider d'autres fondations dans le besoin (investissement, Problèmes de trésorerie temporaire,...)

Comme ça il y aura une création d'emplois et une redistribution équitable des bénéfices au citoyen travailleur via des salaires justes.



Des fondations les plus petites possible, pour éviter le risque systémique (les faillites en cascade comme des dominos).
Régulièrement, les dirigeants d'une fondation, devront voir, si c'est possible de se scinder en plusieurs fondations autonome et indépendantes.

Avec le Fondationisme il n'y aura plus de chômage, plus de crise économique ou sociale et le plus important, plus de crise systémique.

Une transparence intégrale et accessible des livres de comptes devra être de mise, pour qu'une confiance sincères et durables puisse s'établir entre les fondations et avec les citoyens.
La direction de chaque fondation devra régulièrement être élue démocratiquement(via vote) par les citoyens travailleurs de la fondation.

Comme toujours il y aura des parasites et des nuisibles, qui essaieront de profiter du système( Demander tout le temps et ne jamais donner) C'est pour cela que des livres de comptes exacts et accessibles seront de mise ( Afin d'avoir une traçabilité de la redistribution des bénéfices).

Une aide politique sera nécessaire afin d'établir un cadre juridique précis du système de fondations.
Voire même un parti politique défendant le Fondationisme (Une véritable troisième voie politique, après le capitalisme et le communisme, Voici l'ère du Fondationisme).

Si Une fondation a en trop, elle donne, si La fondation a besoin, d'autres lui donneront.

Pour cela, il faut commencer le cycle, créer les premières fondations. Si chacun de nous donne un euro par mois il y a moyen rapidement de créer les premières fondations et de lancer le cycle. Et d'entrer dans l'ère du Fondationisme


Le Fondateur.

PS : Si vous trouvez cette idée intéressante vous pouvez librement la commenter, la traduire et la reposter sur d'autres forums blog ou sites


Lire l'article complet, et les commentaires