Refroidissement de la farine : faites une grande Úconomie d’Únergie

par anna
jeudi 28 août 2008

Un nouveau procédé de refroidissement de la farine vient d’être créé pour les boulangers. Son principal avantage ? Une économie d’énergie pour un gain de coût de près de 95 % !

Economie d’énergie : des coûts de refroidissement de la farine réduits

Afin de réduire les coûts de refroidissement de la farine, ce nouveau procédé fait appel à un échangeur spécial de chaleur. La machine devrait ravir nombre de boulangers. Avec cette machine de refroidissement de la farine d’un nouveau genre, on abandonne le recours au CO2 très coûteux, qui était préalablement utilisé, et on utilise l’eau glacée, l’éthylène glycol ou l’ammoniaque qui permettent une économie d’énergie plus importante. L’éthylène glycol, qui est fréquemment employé dans le liquide de refroidissement des voitures en tant qu’antigel, trouve alors une tout autre utilité, mettant ses propriétés refroidissantes au service de l’alimentaire.



Lors du processus de refroidissement de la farine, une hélice la pétrit sans cesse tout en l’amenant vers la paroi froide de la canalisation. Ce procédé permet à la farine de ne jamais être en contact avec les produits qui permettent son refroidissement. Elle conserve ainsi toute sa qualité.

Une économie d’énergie lors de la préparation : une baguette moins chère ?

Aucune information n’est pour le moment donnée quant au prix d’une telle installation et si sa rentabilité est rapidement effective. Ainsi, nous ne pouvons pas affirmer que la mise en place de ce nouveau procédé de refroidissement de la farine entraînera une diminution du prix notre chère baguette… D’autant plus que, pour le moment, économie sur la farine n’a pas signifié diminution du prix du pain. Selon Le Parisien, le cours du blé a chuté de 40 % depuis janvier et, pourtant, le « cours » de la baguette n’a cessé de grimper. Une simple chute du cours du blé n’a donc pas suffi à réduire le coût du pain pour le consommateur…

Espérons que cette réduction du coût du refroidissement, grâce à l’importante économie d’énergie que rend possible ce nouveau procédé, permettra à certains boulangers d’appliquer des tarifs réduits de la baguette…


Lire l'article complet, et les commentaires