Survivre en ASS en 2013, étude de cas, maman solo 2 enfants

par patdu49
jeudi 14 novembre 2013

Monique, 43 ans, 2 enfants (10 et 13 ans), divorcée.

Dijon 21000, en lotissement, accession à la propriété d'une petite maison avec un petit coin de gazon, remboursement 650€ par mois.

Monique, qui a perdu son emploi, comme des millions de Français, bénéficie aujourd'hui de l'ASS (allocation de solidarité spécifique).

 Alllocation attribuée, car arrivée en fin de droit assedic, elle totalisait + de 5 ans d'activité au cours des 10 dernières années, elle n'a pas le droit à un centime de RSA car elle dépasse les plafonds de revenus atteignables pour un foyer de 3 personnes.

Revenus du foyer :

TOTAL revenus : 1101,42€

Dépenses du foyer :

TOTAL dépenses incompressibles : 1190€

Monique a trouvé, avec bien de la peine, 2 heures de ménages par semaine, au black, pour au moins ne pas être à découvert, elle a pensé à la prostitution occasionnelle mais n'a pas encore osé franchir le pas. 

reste donc 0€ pour :

Probabilités accentuées, de voir apparaitre de la délinquance, ou tout au moins beaucoup de frustrations, de mal-être, chez les enfants lorsqu'ils vont arriver à l'adolescence, car comme bien des camarades, ils rèveront d'avoir leur iPhone, tablette, des belles baskets à la mode, une console avec des super jeux vidéos, un scooter, faire un mac-do, aller à la fête foraine, etc ...

Bref situation quasi invivable, le moindre coup dur, et c'est le plongeon assuré.

N'allez pas croire que toutes les familles, il y a des grands parents proches, etc, classes moyennes supérieures etc pour aider, ou des héritages qui tombent, etc etc ... des mamans solo, comme Monique, au bord du gouffre, de la dépression, usées, désespérées, isolées, il y en a plein, bien + qu'on ne le pense.

Certaines ont même parfois beaucoup de mal, à franchir les portes des restau du cœur ou du secours catho, car psychologiquement, d'être obligé d'aller "mendier" de la bouffe, c'est vraiment pas le pied, et de mon point de vue, c'est même indigne d'un pays développé ce système de "charité".

Cet article est dans la continuité de Karim, célibataire, locataire, Marseille, au RSA :

http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/survivre-au-rsa-en-2013-etude-de-143118


Lire l'article complet, et les commentaires