Vaccins : les Soldes !

par olivier cabanel
jeudi 7 janvier 2010

Devant l’évidence de cette pandémie bidon, et des stocks de vaccins inutilisés, Roselyne fait marche arrière toute et lance la grande braderie.

Après avoir tenté de lancer un mouvement de panique sur l’air de « vous allez tous mourir », Roselyne, droite dans ses baskets, tente une autre stratégie : les soldes.

 

Mais voila, c’est oublier la concurrence, et elle va être rude.

Les Pays Bas et l’Allemagne ont commencé les manœuvres.

L’Allemagne, moins gourmande que nous, n’a commandé que 50 millions de doses, mais comme seulement 6 millions de germains se sont précipités pour la piqure salvatrice, il en reste encore beaucoup.

Et puis en Allemagne il y a eu aussi une polémique lorsque les populations ont appris que le vaccin destiné aux autorités et à l’armée ne contenaient pas d’adjuvants, contrairement à ceux qui étaient destinés aux citoyens lambda. lien

Un article avait expliqué çà au mois de novembre dernier sur Agoravox. lien

Bref l’Allemagne solde et s’est tournée vers l’Ukraine, qui pourrait lui en prendre 2,2 millions.

Le Kosovo, la Macédoine, l’Albanie, la Moldavie, et même la Mongolie et les Maldives seraient intéressés.

Aux Pays Bas, ils avaient bêtement commandé 34 millions de doses, et tentent d’en revendre 19 millions, car seulement 600 000 personnes se sont fait vacciner. lien

La Grande Bretagne devrait emboiter le pas, car même si elle a été plus prudente dans ses achats, elle analyse les possibilités de revente.

En effet, seulement 11 millions de britanniques se sont fait vacciner. lien

En Espagne, le gouvernement avait été plus « raisonnable » en n’achetant que 13 millions de doses, dont 2 millions ont été utilisés, et 9 distribuées aux régions.

La Belgique reste prudente, et n’envisage pas pour l’instant d’en revendre.

Elle avait commandé 12,6 millions de doses, n’a mis à la disposition de la population que 2 millions de ces doses, mais seulement 840 000 belges se sont fait piquer.

Si l’on met en parallèle les 10 millions de belges, il semble bien que prochainement, les soldes démarreront bientôt.

En Italie, c’est le fiasco.

Berlusconi espérait vacciner 40% de la population, et avait commandé 48 millions de doses, or à ce jour, moins d’un million d’italiens sont passés à la piqure.

Il faut dire qu’en Italie, les médecins avaient le droit de vacciner, et qu’ils ont été 6 médecins sur 10 à refuser de prescrire le vaccin H1N1 affirmant que les risques encourus étaient plus importants que les éventuels avantages de cette vaccination. lien

En Suisse, on ne s’est pas trop affolé, on avait commandé 13 millions de vaccins, et il en reste 4,5 millions qu’ils vont essayer de vendre ou de donner à l’OMS.

On le voit, dans cette affaire la France a décroché le pompon, suivi de près par l’Italie.

Depuis quelques jours, dans notre pays la polémique gonfle, et ils sont déjà quelques-uns à demander la démission de la Ministre.

Les raisons sont nombreuses, et parfois contradictoires.

En effet, si la pandémie avait vraiment eu lieu, il est vraisemblable qu’une vraie panique aurait commencé, au vu des files d’attentes des premiers jours de vaccination.

D’autres questions sont posées :

Il semble que la ministre soit fâchée avec les chiffres.

Elle annonce que la facture initiale se montait à 712 millions. Or la réalité dépasse ce chiffre de 157 millions. La vraie facture est de 869 millions. D’où vient donc cette énorme différence ? lien

Ensuite, Bachelot affirme que les 50 millions de doses annulées le seront sans contrepartie, ce qui est difficile à croire.

(au passage, on a appris par la bouche du professeur Debré que le gouvernement avait prévu à l’époque d’acheter 30 millions de doses supplémentaires).(émission de Guillaume Durand, mercredi 6 janvier 22h30 sur la 2)

Enfin, à ce jour, il n’y a eu que 198 décès dus à la Grippe A. lien

Sur ces 198 décès, les ¾ étaient affaiblis par d’autres maladies.

Rappelons que la grippe saisonnière tue chaque année jusqu’à 6000 personnes en France.

Le Professeur Bernard Debré, qui avait déjà dit tout le mal qu’il pensait de cette vaine agitation autour de la grippe A, qui pour lui n’était qu’une grippette, fait justement remarquer que la France a acheté 10% des stocks mondiaux de vaccins.

Lors de l’émission de Durand, le Professeur Debré a montré du doigt les experts de l’OMS dont il dit qu’ils sont liés avec les labos.

Quant au Tamiflu (dont on ne parle pas pour l’instant) «  la France a acheté le tiers des réserves mondiales » s’indigne le professeur Debré. lien

Après les phrases « aimables » que lui a adressées Roselyne, disant qu’elle ne prenait pas ses conseils auprès d’un spécialiste de la prostate pour traiter une affaire de grippe, il est probable que ce dernier la prendra bientôt en grippe.

Au-delà des querelles de personnes, des questions se posent : qui sont les coupables de ce gâchis financier ?

l’OMS qui a créé un mouvement de panique en décrétant la pandémie ?

Roselyne Bachelot qui n’a pas écouté les conseils de plusieurs experts, et a fait le jeu de l’OMS ?

Une commission d’enquête est déjà demandée  par 4 députés centristes pour faire toute la lumière sur ce gâchis sanitaire et financier. lien

Les socialistes et les sénateurs PCF s’y joignent, mais cette commission va-t-elle voir le jour, et pourra-t-elle travailler sereinement ?

Nul ne le sait, car comme disait un vieil ami africain « le chameau ne voit pas sa bosse ».

 


Lire l'article complet, et les commentaires