Baisse de l’essence, erreur politique majeure

par kerloen
mercredi 5 septembre 2012

Erreur à court terme, les français en ayant assez des effets de manche pour répondre à des promesses électorales, mais surtout à long terme. Face à la hausse constante et inéluctable du prix des énergies fossiles, cherchons plutôt des solutions efficaces.

Certes la baisse de l'essence n'aide pas que les plus aisés, mais quand même... L'économie est évidemment plus sensible sur un gros plein qu'un petit, sans compter que les moins aisés ont déjà été contraints d'abandonner la voiture contre les transports en commun ou le vélo, voir n'ont jamais pu en acquérir.

Cette perte sèche pour l'Etat vient encore creuser la dette et enlever des crédits qui auraient pu être mis à profit pour chercher ou impulser des moyens de vraiment lutter contre la précarité énergétique !

Quelles solutions en matière de déplacements ?

Impulser la politique pour le partage de la rue et la modération des vitesses autrement que par des incantations. Les modes doux doivent (re)devenir la norme en ville, la voiture individuelle l'exception.

Réduire immédiatement sa facture et décongestionner les centres villes en généralisant les parkings gratuits extérieurs, en subventionnant les portes vélos intégrés aux pares chocs (option à 600 €...).

La baisse ponctuelle et artificielle du prix de l'essence n'est qu'une perte de temps démagogique et un très mauvais indicateur, face à des changements inéluctables et évidemment déjà nécessaires.

On doit obliger les constructeurs à construire des petites citadines qui ne consomment rien et ne coûte pas cher (et qui évidemment ne roule pas vite... hooo....).

Le consommateur n'en veut pas ?... Chiche... L'être humain commence à mieux gérer sa testostérone, un mélange d'évolution et d'instinct de survie. Il suffit que la télévision arrête de passer son temps à exacerber les vieux fantasmes éculés et que les politiques reprennent la main avant qu'il ne soit trop tard.

En attendant, le président bidouille le prix de l'essence, et le ministère du développement durable propose sur sont site les stations les moins chères...


Lire l'article complet, et les commentaires