Osmoseurs, filtres, adoucisseurs d’eau : les arnaques du porte porte !

par Oh Long Johnson
lundi 3 octobre 2011

Alors que le magazine Que Choisir dénonçait le mois précédent l’inutilité des systèmes de filtrages, on apprend que les entreprises qui commercialisent ces produits ont recours à des méthodes de ventes agressives qui ciblent les personnes âgées ou crédules.

Dernière commune touchée : Béthoncourt les-Ménétriers, dans la région de Vesoul. Attirés par une pollution de l’eau liée à des produits agricoles, une équipe de VRP armés de coûteux osmoseurs, adoucisseurs et filtres sur robinets, ont démarché des habitants inquiets pour la qualité de leur eau du robinet. 

Même le maire s’en est ému :

« Nous dénonçons l'attitude d'entreprises qui proposent, plus particulièrement aux personnes âgées, d'installer des systèmes individuels de traitement de l'eau. C’est inacceptable » s’est indigné l’élu dans le Journal de Vesoul.

Au même moment, le numéro de Que Choisir actuellement en kiosque, a testé une dizaine de systèmes de filtration. Résultats : ces appareils sont soit inutiles, soit nuisibles à la qualité de l’eau.

Voici pourquoi :

Les osmoseurs et filtres

Promesse des vendeurs : une filtration des micropolluants (pesticides, nitrates, plomb) et du chlore. 

Réalité des tests Que Choisir : une eau pleine de microbes, de particules de charbon actif et parfois rendue non-potable par le système de filtrage.

Le plus souvent, les osmoseurs augmentent les teneurs en microbes dans l’eau filtrée. « Les cartouches des filtres et membranes constituent un milieu très favorable au développement des germes » expliquent les experts de Que Choisir

Le banc d’essai épingle même un modèle de filtre qui a contaminé l’eau avec un germe interdit. Ce qui signifie que ces osmoseurs peuvent transformer une eau potable en produit impropre à la consommation !

Et tout cela à l’insu de l’utilisateur, qui ne dispose d’aucun moyen pour vérifier la qualité de son eau filtrée. 

Enfin, Que Choisir constate des relargages de particules indésirables issues des filtres à charbon. 

Conclusion de Que Choisir : les filtres sont « inutiles », les osmoseurs sont « tout aussi peu recommandables ». 

Adoucisseurs :

Promesse des vendeurs : adoucir l’eau en la débarrassant de son calcaire, afin de diminuer l’entartrage des robinets et tuyaux*. 

Réalité des tests Que Choisir : dégradation de la qualité de l’eau qui devient plus agressive, rejets de sodium, rétention du calcium et magnésium, risque d’intoxications en cas de tuyauterie ancienne. 

Dans 8 domiciles sur 11 testés, l’eau adoucie est devenue agressive, c'est-à-dire qu’elle augmente les risques de corrosion : cette « eau peut perforer une canalisation ou un ballon d’eau chaude » estime Que Choisir. Et le mensuel de s’inquiéter des conséquences d’une eau agressive circulant dans de vieilles tuyauteries : là, on risquerait carrément l’intoxication ! 

En plus, ces adoucisseurs retiennent le calcium tout en relâchant du sodium dans l’eau courante. Ce qui pose un vrai problème : les usagers boivent alors de l’eau très riche en sodium, c'est-à-dire en sel, sans le savoir. Ce n’est pas neutre pour nos organismes. 

Enfin, ces « adoucisseurs » ont une finalité discutable : ils privent l’eau de son calcium et magnésium, ce qui signifie qu’ils détruisent des apports calciques et minéraux contenus dans l’eau. Des apports pourtant nécessaires à une bonne alimentation, surtout pour les adolescents en période de croissance. 

Conclusion de Que choisir : « les adoucisseurs n’améliorent pas la qualité de l’eau potable mais la dégradent ».

Notre conclusion : même si votre eau du robinet est de mauvaise qualité, économisez votre argent, votre temps et méfiez vous des démarcheurs à domicile ou des vendeurs de foires.

Les systèmes d’osmoseurs, filtres ou adoucisseurs ne permettent strictement aucune amélioration de l’eau du robinet. Ils peuvent même dégrader encore plus la qualité de votre eau, sans aucun moyen pour vous de détecter les nouvelles pollutions ou microbes générés par ces appareils.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

*Pour lutter contre le tartre pas besoin de dépenser des milliers d’euros ! Les dépôts de tartre se forment surtout lorsque l’eau atteint 60 degrés. Il faut donc diminuer sa consommation d’eau chaude au maximum. Par exemple, en réglant tous les programmes de machine à linge ou de vaisselle sur la fonction basse température. Enfin, on vous conseillera de tester ce remède de grand-mère : en appliquant de l’eau vinaigrée sur les dépôts, on parvient à détartrer assez efficacement tuyauteries et robinets. 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Lire l'article complet, et les commentaires