Euro : cheval de Troie, quatre on saute...

par Peter
jeudi 24 novembre 2011

Bon inutile de revenir sur la situation infernale de la France et plus largement de tous les pays qui composent cette excellente réussite qu’est l’Europe. Pourtant beaucoup de gens, dont je fais partie, avaient vraiment espoir dans ce projet et je continue de penser que le concept pouvait véritablement nous apporter énormément et à tous les niveaux. Je me souviens des scènes de liesse à l’occasion de la bascule vers l’Euro…

Que reste-t-il de cette formidable idée ? Des rancœurs, des incompréhensions, des regrets, de la misère et de la colère à venir… Car il faut bien avouer que le réveil sera brutal.

Devant le fiasco actuel, il est important de trouver une nouvelle idée, n’importe quoi pourvu que ce soit nouveau… Et voilà que notre binôme de choc Franco-allemand, nous prépare une nouvelle mouture de cette Europe. En effet, ce jour notre président hyperactif, qui n’est jamais à cours d’idées toutes plus lumineuses les unes que les autres, a déclaré que la France et l’Allemagne présenteraient prochainement une réforme des traités de l'UE pour, je cite « empêcher que les pays puissent diverger dans les domaines budgétaires, économiques et fiscal ». Sous entendu, nous allons prendre des mesures qui nous permettront de nous ingérer directement dans vos finances et faire ce que l’on veut…

Un jour un homme a dit, si tu dois détruire plusieurs de nations il y a deux solutions. Soit il faut faire la guerre, mais l’issue est incertaine, soit tu créé une monnaie commune (Euro) et tu la fait s’écrouler. Les nations tomberont naturellement et au même moment… Je pense que c’est la deuxième solution qui a été choisie et que la conclusion n’est plus très loin.

L’Euro serait donc un cheval de Troie ?

Je suis curieux de voir maintenant comment ces réformes vont-elles être décidées. Vont-ils nous faire le même coup que pour le traité de Lisbonne ? Car je n’imagine pas des évolutions dans les traités sans l’approbation des peuples. Oseront ils nous supprimer le peu de souveraineté qu’il nous reste sans même essayer de nous faire croire encore à la démocratie ?

J’en ai bien peur, du reste, il y a eu beaucoup de décisions qui ont été prise dernièrement sans que nous en soyons informés. Les G20 sont, entre autres, fait pour ça.

Bon le coup du référendum, je n’y crois plus, de toute façon que l’on vote oui ou non, le résultat est le même. Si l’on vote « mal », ils revotent pour nous… Dans certains pays, ils préfèrent faire revoter jusqu’à ce que la réponse soit la bonne.

Un début de réponse se trouve dans le MES (Mécanisme Européen de Stabilité) qui est préparé depuis quelques mois maintenant et qui doit être ratifié par les états membres d’ici le 31/12/2011. Là ça fait peur, car pour le coup, ON PERT TOUT. Ici une vidéo pour bien expliquer comment contractualiser le pillage des états.

Quoiqu’il en soit, n’en jetez plus la coupe est pleine… Nous sommes à saturation de toutes ces magouilles, c’est coup bas envers les peuples, dont le seul but est de les mettre à genoux afin de les exécuter.

 Cependant j’ai confiance dans le réveil des peuples. Ils ne peuvent pas se laisser faire de cette façon sans un sursaut salvateur, tout du moins je l’espère…

Prenez soin de vous

Peter


Lire l'article complet, et les commentaires