Le Totalitarisme Mou

par freelol
jeudi 3 septembre 2009

Retour sur la conférence de Monsieur Asselineau de juin 2009 « qui gouverne la France ? »

Une analyse, un point de vue vraiment intéressant sur la construction européenne de la part d’un gaulliste convaincu que je vous incite fortement à suivre de bout en bout. Après l’avoir vu, je vous assure avoir mieux compris pourquoi 60% des français s’étaient abstenus aux dernières élections européennes. Je me suis aussi demandé si nous n’étions pas déjà dans une nouvelle forme de régime qui ne serait plus qu’une démocratie de façade, un totalitarisme mou n’affichant pas son vrai visage, histoire de ne pas se faire remarquer au risque de se prendre grand un coup de pied dans le cul si vous permettez l’expression.
 
Pour résumer en partie cette conférence, M.Asselineau dit que l’union européenne est une organisation qui supplante les nations et les enchaîne. Des commissaires non élus ont tout pouvoir pour réglementer la vie des citoyens de chaque pays. 80% de nos lois ne sont que le copier coller des diktats de la commission. Chaque pays européen tente de défendre ses propres intérêts forcément différents de ses partenaires dans une union où sa voix est distordue dans le brouhaha général. Cette cacophonie favorise le besoin d’un organe de décision fort et centralisé dans la mesure ou aujourd’hui l’idée même du besoin d’une Europe politique ne fait même plus débat.
 
C’est d’ailleurs une bizarrerie de la construction européenne en France : l’absence de débat. Tout le monde était forcément d’accord à l’issue de la 2ème guerre mondiale, l’union étant gage de paix. Les pères fondateurs ont décidé et aujourd’hui on poursuit même si le vote du peuple français a tenté de mettre le holà. Un frein à cette Europe qui ne semble pas défendre l’intérêt de ses citoyens. Comprenons nous des politiques qui n’admettent pas avoir perdu leur pouvoir au dépend de la commission européenne ? Bien sûr, si nous étions conscient de leur impuissance, nous les remercierions immédiatement. Maintenir l’illusion du pouvoir national permet simplement de garder sa place et son petit pouvoir, d’où l’absence de débat.
 
Quel est cette hydre technocratique qui se développe en dépit notre volonté ? Qui engrange des milliards de taxe, impose les OGM, les dérégulation financières, l’ouverture des frontières, qui dicte sa conduite aux gouvernements et leur met des amendes s’ils ne sont pas sages.
 
Et bien M.Asselineau répond que la commission européenne est au service des états unis d’Amérique, pas des européens. Il prétend que nous sommes aujourd’hui des satellites de l’empire US tout comme les pays de l’est étaient satellites de l’union soviétique. Il argumente, documents déclassifiés à l’appui, comment l’UE est depuis le début au service des intérêts des USA. La stratégie d’ouverture des marchés et d’abolition des frontières dans l’intérêt des états-unis par tous les moyens sauf la guerre et dans le plus grand silence aurait été développée depuis la guerre contre le Canada, dans les années 1850.
 
En tout cas aujourd’hui 80% des membres de la commission européenne ont voté la guerre contre l’Irak et l’Afghanistan, 11 de ses 27 membres ont directement fait leurs études aux états-unis dans les université où sont formés les cadres de la CIA. La France est retournée dans le giron de l’OTAN et a adopté le traité de Lisbonne. En France le silence est assourdissant et l’héritage du général trahi.
 

Documents joints cet article


Lire l'article complet, et les commentaires