Les traditions provençales

par aylcée
mardi 11 décembre 2007

En cette contrée bénie des dieux, où vents, mer et soleil sont rois, les fêtes de Noël sont pleines de traditions ancestrales : les santons de plâtre ou de bois, les treize desserts, les crèches vivantes... Allons à leur découverte !

La région Provence-Alpes-Côte d’Azur est réputée pour être accueillante : la mer et le soleil attirent les nombreux touristes surtout étrangers (Japonais, Anglais, Américains, Russes, Italiens, Espagnols, Hollandais, Belges, Allemands...), les vents les dispersent sur la Riviera (de Nice à Menton via l’Italie), la Côte d’Azur (d’Hyères à Nice) et l’intérieur des terres (d’Aix-en-Provence à Manosque, de la Camargue à Avignon). Tout ce dernier coin s’habille et se joue les rites et traditions à la Pagnol, entre accent, friandises et foi

Dans la plaine d’Aix, dès les premiers jours de l’Avent, les santonniers descendent de toute la Haute-Provence pour montrer leurs créatures de plâtre (traditionnellement parlant) ou de bois (surtout du côté des bergers) et étaler ainsi à la vue émerveillée des petits et des grands. Les santons sont de toutes les hauteurs, du plus petit qui n’excède pas plus de cinq centimètres au plus grand qui se trouve à hauteur d’homme. Les crèches sont à la même échelle, à l’image d’un village perché, avec le puits, l’église, le lavoir...

C’est du vrai travail d’artiste et de professionnel : tout est à l’échelle demandée (sur commande) ou proposée en exposition (magasins ou étals), chaque détail ayant son importance. Les maisons sont bâties sur des modèles réalistes existants, murets en ruines, routes pavées, puits avec sa margelle et son seau prêt à servir, le petit pont avec son âne pleins ses bâches de citrons et d’oranges, le curé avec son aube noire lui battant les mollets, le berger entrant dans le village avec tout son troupeau... De belles images de vie quotidienne !

Les fêtes de Noël ne seraient pas ce qu’elles sont sans les fameux treize desserts (simples ou plus élaborés) : mandarines (ou clémentines), oranges (ou fleur d’oranger), citrons, pommes, dattes, figues, noisettes, noix, amandes, navettes, mendiants (croquants ou casse-dents), anis et raisins secs (blancs/jaunes ou noirs). Pour les élégants, tous les desserts faits avec la pâte d’amandes et les autres ingrédients tels que les fruits confits. Bon appétit ! Mais d’abord, allons participer à la messe avec la crèche vivante sur les hauteurs d’Allauch, entre Aix et Marseille ! Quel spectacle, à ne surtout pas manquer...


Lire l'article complet, et les commentaires