Rouen : le montant des dégâts de l’avenue Pasteur

par Sébastien Bailly
mercredi 21 décembre 2005

Les dégâts occasionnés par les chasseurs, lors de la manifestation de samedi 17 décembre, avenue Pasteur, sont chiffrés par la ville à plus de 100 000 euros. Selon la mairie : « La Ville est décidée à tout mettre en oeuvre pour que soit reconnue la responsabilité de l’État ("délits commis à force ouverte ou par violence par des attroupements" contre les personnes et les biens). » La commune se porte partie civile contre les auteurs des délits. La violence a été telle, lors de cette manifestation, qu’un engin incendiaire lancé contre la Préfecture a atterri sur le lit du fils de trois ans du directeur de cabinet du Préfet. L’enfant était, heureusement, absent. Difficile de comprendre comment la défense de ce qui n’est qu’un loisir, la chasse, peut conduire à de telles extrémités.

[MAJ mardi 20 décembre 2005 à 16h] Les dommages subis par la Ville de Rouen s’élèvent précisément à 187 000 euros TTC. Ils seront pris en charge par les assurances de la Ville, sous réserve d’une franchise de 10 000 euros.


Lire l'article complet, et les commentaires