Algťrie : La chasse aux non-jeŻneurs commence !

par Madjid SERRAH
lundi 30 juillet 2012

En Algérie, après une semaine du début du mois de Ramadhan, le jeûne musulman, la chasse aux non-jeûneurs par les services de sécurité a commencé.

A Tizi-Ouzou en Kabylie, un jeune homme, Slimane Rebaine âgé de 36ans, a été tabassé par la police car il a été surpris en train de boire de l’eau le 26 juillet. Les policiers qui effectuaient une ronde dans la ville d’Ath Douala, se sont précipités sur le non-jeûneur et ils l’ont violenté. Un échange de propos entre la victime et les policiers a nourri la colère des policiers d’avantage ce que les a poussé à le conduire au commissariat où il a été malmené.

La Maison des Droits de l’Homme et du Citoyen Tizi-Ouzou (MDHC-TO), une structure légale de la Ligue Algérienne pour la Défense des Droits de l’Homme (LADDH), a réagi avec un communiqué de presse signé par son coordinateur M. Arezki Abboute et rendu publique le 27 juillet où elle a dénoncé l’interpellation et le passage à tabac du citoyen Rebaine Slimane « Une fois de plus, mais également une fois de trop, des policiers se sont érigés en "pourfendeurs du vice et en gardiens de la vertu" dans la wilaya de Tizi-Ouzou. » a écrit la MDHC-TO.

Toujours en Kabylie, et à la wilaya de Boumerdes cette fois, trois jeunes ont été arrêtés par les services de police le vendredi 27 juillet au sud-ouest de la wilaya de Boumerdes et cela pour non-observation du jeûne du Ramadan. Les services de police ont surpris les trois jeunes en train de fumer dans une maison abandonnée dans un des villages des Issers. Les trois jeunes ont été conduits au commissariat puis présentés devant le procureur général qui a ordonné les placés en détention provisoire. 

Madjid Serrah


Lire l'article complet, et les commentaires