« Flottille de la libertť », IsraŽl au dessus des lois ?

par boddah
vendredi 4 juin 2010

Nous avons tous été témoins de l’affaire, toutes les télévisions du monde ont rediffusé les même images. Tout les peuples de la terre ont, en commun et à leurs manières, montré leur désapprobation. Tous, choqués, ont montré qu’il ne veulent plus de cela, qu’Israël ne peut plus bafouer les lois internationales et que son impunité ne peut plus durer. La protection divine et américaine d’un gouvernement sioniste extrémiste se traduit par un peuple palestinien qui souffre, des voisins qui ne peuvent répondre aux agressions et des israéliens stigmatisés pour des actes qu’ils ne soutiennent pas perpétués par un noyau sioniste raciste. Cela peut il durer ainsi ?
 
Je ne veux pas répéter ce que tout le monde explique déjà, mais il est tout de même important de préciser ce dont on parle. Donc voici un petit rappel des faits : La flottille de la liberté avait annoncé son intention d’accoster à Gaza pour apporter du matériel humanitaire destinés aux habitants survivants à l’agression inexcusable de janvier 2009. L’armée israélienne a aborder les quelques navires battants pavillon turc dans les eaux internationales. Première précision, le blocus accepté par l’ONU sur Gaza ne concerne que les armes, pourtant Israël bloque tout les navires approchants de la côte ; sous prétexte qu’il y a toujours des armes cachées. Deuxième précision, les eaux internationales sont neutres, et il est interdit d’y effectuer quelques opération que ce soit à l’encontre de navires battant pavillon de pays n’étant pas en guerre. Or si l’on peut considérer que le Hamas soit en guerre contre Israël (ce qui est discutable puisqu’il s’agit ici d’agresseurs et d’agressés et non de béligérants), la Turquie ne l’est pas ; de plus les associations humanitaires ne peuvent jamais être attaquées. Ces lois, acceptées par tous existent depuis la création de l’ONU. (lire l’article de Courrier International)
Les règles concernant les eaux internationales ont été ratifiées et signées à Genève en 1958 et à Montego Bay en 1982. Israël qui ne reconnaissait pas les eaux nationales palestiniennes n’ont pas signé ces traités, pourtant les règles sont acceptées par tous et considérées comme légitimes. Ainsi l’État côtier dispose d’un droit de poursuite en haute mer, lorsque la poursuite a commencé dans une zone relevant de la juridiction de l’État poursuivant, mais aussi ce même état a pour obligation de prêter assistance et secours à quiconque en péril ainsi que de réprimer et de coopérer à la répression de la piraterie, du transport d’esclaves, du trafic de stupéfiants et des émissions radioélectriques interdites (sources wikipedia). Ces règles internationales ont plusieurs fois été violées : La France l’a fait en attaquant le Rainbow Warrior dans les eaux territoriales néo-zélandaises, elle a été punie à une lourde amende qu’elle vient seulement de finir de payer. Il serai très choquant qu’Israël ne soit pas poursuivit par le tribunal international du droit de la mer, cela serai un coup porté à la paix mondiale et ouvrirai la porte à tout les abus.
Israël va à l’encontre des règles internationales en bloquant le travail des ong, même celles envoyées par l’ONU, et ce depuis l’attaque de Gaza en 2009. Pourtant l’ONU ne relève pas cet affront et laisse Israël tuer en toute impunité ses employés. On assiste ici à un bras de fer entre la Turquie et le gouvernement sioniste de Netanyahou (article à ce sujet), malheureusement les victimes sont encore et toujours les palestiniens. Il parait évident que le coup des forces armées ai été préparé, Israël, très puissant pour influencer les médias avait préparer son excuse : les humanitaires cherchaient les ennuis en entrant dans les eaux nationales alors qu’ils savaient très bien qu’il seraient stoppés en raison du blocus. Or l’attaque a eu lieu dans les eaux internationales, y a t’il eu une erreur quand au lieu de l’abordage ? En tout cas l’excuse israélienne ne tiens plus et l’opinion ne croie pas au mensonge des ONG va t’en guerre.
Les réactions internationales ont été immédiates et fortes. je ne parle pas des gouvernements occidentaux et américains qui ont été trop laxistes face aux crime. Pour des raisons économiques et en réponse à l’action efficace des lobbies, nos gouvernement nous couvrent de honte et ne mesurent pas les conséquences de leurs actes irréfléchis. Au contraire les gouvernements indépendants ont réagit violemment. Je ne parle pas non plus de ceux ayant un parti pris pour les palestiniens car ceux-ci, même si leur réponses sont justifiés, font preuve de subjectivité. Non, les gouvernements les plus surprenants sont ceux n’étant pas alignés, Chavez pour ne parler que de lui, venait de signer une importante commande d’armes auprès d’Israël, ce qui ne l’a pourtant pas empêcher de dénoncer fermement cet acte de barbarie et cette violation des règles internationales. Ce qu’Israël n’avait peut-être pas prévu est la réaction immédiate, spontanée et générale de tout les peuples du monde, de Paris à Jakarta, les musulmans et les non musulmans sont descendus dans les rues pour fustiger l’agresseur. Je salue ces peuples solidaires des droits de l’homme et des difficultés que vivent les palestiniens. (voir ici l’ong qui a organisé la flottille)
Mais il ne faut pas se tromper de « méchant », le peuple israélien n’est pas sioniste, raciste et va t’en guerre. Les israéliens, dans leur majorité aspirent à la paix et malgré ce que disent certains journaux, ils n’acceptent pas que leur gouvernement viole les lois en leur nom. Il est naturel que les peuples solidaires des palestiniens associent Israël et les israéliens, on leur a toujours présenté les choses simplifiées à l’extrême. Mais les israéliens ne doivent pas être choqués de cela et de leur drapeau qui brûle, par ces signes, le monde remet en cause la politique sioniste d’Israël et non l’existence même du peuple juif. Nous sommes frères et nous dénonçons les actes barbares. Personne ne souhaite éliminer les juifs, seuls quelques dirigeants utilisent ce discours avec des objectifs électoralistes, au lieu de nous diviser, cette affaire prouve notre unité contre la barbarie. Encore une fois on peut mesurer l’abîme qui sépare les intérêts de nos hommes politiques et ceux des peuples qu’ils gouvernent. (images des manifestations à travers le monde)
L’aide humanitaire doit pouvoir être apportée à tout ceux qui souffrent, le respect des droits de l’homme est plus important qu’un quelconque intérêt politico-économique. Cette affaire est un cap dangereux et il serai inconscient de sous estimer son impact. Si les règles internationales, telles que celles des espaces marins, sont bafoués, on ouvre la porte à tout les excès. Si l’on ne punis pas Israël aujourd’hui, on autorise tout les tyrans du monde à faire ce qu’ils veulent. La légitimité des règles et des institutions est remise en cause. En droit internationale comme en droit national la jurisprudence fait loi, si on laisse Israël faire fi des règles, on laisse tout le monde faire de même. (trouver une manifestation près de chez vous)
Je ne suis pas sûr que les pays complaisants mesurent vraiment les conséquences possibles de leurs actes inconscients. Le peuple palestinien ne peut plus être tué et brimé de la sorte, si les israéliens souhaitent vivre en paix à l’abri des bombes humaines ils doivent accepter enfin de laisser la Palestine aux palestiniens, tout peuple à le droit d’être maître de son destin. Encore une fois je regrette l’inconscience des pays occidentaux qui ne mesurent pas l’effet de leurs non-actes et qui agit contre l’avis de ses citoyens. Je terminerai en ayant une pensée pour ces volontaires morts en voulant aider ceux qui souffrent, heureusement que l’humain peut être bon, généreux et désintéressé lorsqu’il agit avec son coeur. (le blocus en chiffres)
Au dernières nouvelles les militants ont tous été libérés (expulsés) en Turquie et le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-Moon a appelé à une levée sans condition du blocus qui affame les palestiniens. Sous excuse de cacher des armes, les palestiniens meurent de faim tout les jours. (RDV à la manifestation du Havre en soutiens aux palestiniens contre le blocus inhumain qui les oppresse)

Lire l'article complet, et les commentaires