iPhone et ipad : le fournisseur d’Apple mis en cause pour des suicides au travail !

par remiaufrere
samedi 5 juin 2010

Déjà 11 suicides de travailleurs chez des fournisseurs d’APPLE, de HP et DELL, notamment pour assembler l’IPHONE et le nouvel IPAD...en Chine...

Alors que l’IPAD vient juste de connaitre sa sortie mondiale il y a quelques jours, plusieurs organisations syndicales et associations de défense des droits sociaux et humains ont tenu à alerter la communauté internationale sur les conditions de fabrications des derniers produits de la société APPLE.

L’entreprise chinoise FOXCONN (connue aussi sous le nom de HON HAI) est une énorme entité qui emploie plus de 300.000 personnes à Shenzhen (zone économique spéciale en bordure de la Région de Hong Kong), et 800.000 au total dans le monde. Cette grande entreprise travaille aussi pour DELL et HP.

FOXCONN nie bien sûr que ses unités de productions soient des ateliers qui méprisent les conditions de travail des ouvriers mais c’est une défense bien faible devant les réalités.

 Après le 11 ème suicide récent, la société chinoise a connu des pressions importantes de la part de la société américaine APPLE ainsi que de DELL.

Toutefois, le groupe relativise cette détérioration des conditions de travail en déclarant que le nombre de suicides est en-dessous de la moyenne des chiffres comptabilisés par l’Organisation mondiale de la santé en Chine.

On notera par exemple les émanations d’hexane, un produit chimique toxique utilisé pour nettoyer les écrans tactiles, utilisé par les sous-traitants chinois (cas de la société WINTEK CORP (fabriquant une partie de l’IPHONE).

Force est de reconnaitre pourtant que la société APPLE n’est pas la plus mauvaise en ce qui concerne la surveillance de ses fournisseurs. Depuis 2008, elle a monté une formation pour les départements des ressources humaines de ses fournisseurs sur les conditions de travail notamment. Elle a aussi développé ses inspections à un niveau encore modeste (39 en 2007 et 102 en 2009) mais qui montre sa préoccupation et les conséquences médiatiques catastrophiques qui pourraient remettre en cause l’image de la marque.

« Nous sommes attristés et bouleversés par les suicides récents survenus à Foxconn. Nous sommes en contact direct avec la direction et nous pensons qu’ils prennent cette affaire très au sérieux. Une équipe indépendante d’Apple sera chargée d’évaluer la situation et inspectera les installations ou sont fabriqués nos produits » a même indiqué un porte-parole d’APPLE.

La société américaine a diffusé un rapport d’étape 2010 concernant la responsabilité de ses fournisseurs.

Ses principes sont énoncés comme suit :

Responsabilité des fournisseurs d’Apple

"Apple s’engage à assurer les plus hautes normes de responsabilité sociale partout où nos produits sont fabriqués. Nous insistons pour que nos fournisseurs travaille avec des conditions de travail sûres, s’engage à traiter les travailleurs avec dignité et respect, et utilisent des procédés de fabrication respectueux de l’environnement.


Le programme d’Apple est basé sur notre vaste Code de conduite des fournisseurs, qui décrit nos attentes pour les entreprises. Nous évaluons la conformité grâce à un programme de vérification rigoureux pour travailler de façon proactive avec nos fournisseurs afin de conduire le changement."

 

Celui reprend et développe les axes de progrès :

- formation des secteurs RH des fournisseurs

- recrutement de main d’œuvre étrangère opérée par des agences qui demande des frais importants (limitation à un mois de salaire exigé par APPLE) notamment à Taïwan et en Malaisie 

images.apple.com/supplierresponsibility/pdf/L418102A_SR_2010Report_FF.pdf

APPLE a aussi pris la décision importante de formaliser et d’agiter la menace sur ses fournisseurs en créant un système à points, où ceux-ci devraient respecter un certain nombre d’éléments-clefs, et dont la violation répétée signifierait la fin des contrats.

Les exigences de la société sont à la mesure de l’emploi en R.P. de Chine : 60 heures de travail maximum par semaine sauf situation exceptionnelle, 1 jour minimum de congé, et un environnement de travail libre de tout acte de harcèlement !

Précisions que FOXCONN est une entreprise d’une dureté assez exceptionnelle puisque c’est sur l’injonction du gouvernement qu’elle a accepté la création d’une représentation du syndicat officiel chinois. Connaissant les liens habituels entre le parti, les responsables provinciaux et le syndicalisme officiel prônant une large coopération pour développer au maximum la production, on peut mesurer quelle peut être la qualité des relations sociales dans le groupe chinois.

La société DELL est aussi intervenu dans ce débat (puisque citée comme bon client du groupe FOXCONN) et a indiqué par la voix d’un porte-parole « Nous attendons de nos fournisseurs à utiliser et de respecter les mêmes normes « élevées » que nous avons mises en place au sein nos propres installations. Nous nous efforçons de faire respecter ces normes par le biais de divers outils, y compris par le biais du code de conduite de l’industrie électronique. Des études et audits sont réalises de manières courantes ».

 

Au final, il semblerait que HP et DELL aient décidés de confier à APPLE la direction de l’enquête sur les derniers accidents, pour envisager ensuite des mesures.

L’observateur attentif restera dubitatif devant la concrétisation des propos en se rappelant des difficultés de la société NIKE en Indonésie sur les conditions de travail désastreuses dans la fabrication de ses produits pour le respect d’un fort beau code de conduite, peu contrôlé et surtout peu coercitif.

Dans cette affaire, c’est un peu une illustration du "miracle chinois" de la croissance à 2 chiffres dont on montre toutes les vertus.

Derrière les "coûts", il y a les ouvriers de FOXCONN et de nombreuses entreprises chinoises.

A Hong-Kong, les syndicats et des organisations de défense des droits humains ont appelés à boycotter le nouveau modèle d’IPHONE.

 

Rémi AUFRERE


Lire l'article complet, et les commentaires