La Russie de Poutine.. ImmensitÚs Off Grid, hors-sol & hors-normes..

par Montagnais .. FRIDA
vendredi 13 mai 2016

Immensités Off Grid, en dehors des villes s’entend. La première notion de cette immensité, si on l’a perdue de vue depuis l’école, vous revient aisément en mémoire sur la carte murale de la Russie, au Consulat de Lyon par exemple, en préparant son visa pour le 9 mai 2016. Le 9 mai, jour de célébration de la victoire de mai 45, jour de la Grande Parade militaire sur la Place Rouge

En route vers Domodedovo, à Moscou et en dehors de la ville, ce sentiment d’immensité se confirmera et vous saisira encore plus vivement. Là, je parle de sentiment, les Km2 étant ce qu’ils sont.

Hors sol ? Un siècle de régime soviétique a propulsé l’homme russe dans des rêves scientistes et cosmonaucratiques.. “Il n’y a plus un seul paysan en Russie centrale” ! nous disait V... Et la petite fabrique de fromage de Kaliazine a fait faillitte avons-nous pu constater..

Quant au hors-normes, il n’est vraiment pas difficile de l’illustrer .. Qu’il soit l’héritier de Lénine ou de Staline, ou l’héritier de la Grande Catherine, de Saint Serge, de Saint Georges ou de Raspoutine, l’Hubris russe est une constante historique.

En 2016, la rivalité entre deux systèmes apparement totalement incompatibles semble s’être transformée en acceptation de la co-existence, voire en coopération ouverte et heureuse. Le soviétisme et ses rêves de sputniks et d'"espaces", d’homme nouveau, de matins radieux, et le Christianisme orthodoxe (schisme à peine éloigné du Judaïsme) unissent désormais leurs efforts pour vous envoyer au ciel, l’un avec de prodigieuses machines, l’autre en deux prières, trois chants, et beaucoup d'encens.. et de si belles images, lamées d’or, rutilantes dans les clairs-obscurs, parsemées encore des diamants dans les orbites des Saints..

Mais seul le deuxième système est capable de vous envoyer plus haut. Bien plus haut bien évidemment ! Bien plus haut et bien plus vite aussi, sur l’instant.. Quoi que..

Ah ! le service religieux dans la basilique de Saint-Serge ! Ah ! l’envol des fusées sur leurs longues trainées plaquées de titane dans le parc VDNKh (rien à voir avec NKVD) ou l’exhibition bruyante et mouvante des tout-derniers blindés Armata et des formidables missiles ballistiques aperçus sur l’avenue Nouvelle Arbat avant hier, 9 mai .. Tout cela vous étourdit et vous ravit tout à la fois.

A Dubna, l’un des universitaires au sein du groupe chargé de nous recevoir nous a dit, en marge des échanges “officiels” : Savez-vous ? Les scientifiques de notre Cité Technologique croient en deux choses : en Dieu et au Communisme..

Notre petite délégation française s’est perdue en conjectures sur l’interpétation et la portée de cette révélation..

Mais le ciel, qu’il soit celui de l’aéronautique ou celui de la mystique, n’est visiblement pas la seule préoccupation de nos amis russes : les plaisirs matérialistes, les nourritures terrestres et les amusements les plus divers enchanteront votre séjour.

On parle de la beauté des femmes russes. Sa notoriété n’a rien de surfaite. Vous remarquerez les tailles de guêpes, les peaux immaculées, le teint frais de lait, les cheveux blonds couleur d’icônes, les robes fourreaux au charme suranné, mais certain, les talons hauts, la démarche délicatement chaloupée, l’art de poser.. Dans les églises, cette beauté prend des proportions résolument diaboliques, hardie à se signer, hardie à s’incliner comme en transe, sous le voile que nulle n’omettrait de mettre.

Les hommes, sans qu’il soient en rien agressifs, vous inspirent assez naturellement l’idée de ne pas les contrarier sans raison.

Tout ce monde est assez bon-enfant et, dans le métro par exemple, ils ne manqueront pas ceux qui vous laisseront leur place assise, surtout si vous portez le ruban de Saint-Georges, une photo d’un de vos ancêtres morts au combat, ou que vous puissiez vous enorgueillir d’une apparence de.. vétéran.

Dans les plaisirs matérialistes, il ne nous faut pas oublier la vodka, typiquement russe dans son identité, sa fabrication et son cadre d’emploi. Ne vous avisez surtout pas de minauder le nez sur votre verre, plein de componction, d’en sucer une goutte avec l’air de déguster puis de reposer avant d’avoir vidé ! Excommunication !

Les plaisirs d’ici bas font ainsi bon ménage avec les deux compères évoqués supra : le Communisme et le Christianisme.

Cet esprit oecuménique pourrait-on dire va jusqu’à marier des domaines aussi éloignés l’un de l’autre que l’industrie de la guerre et l’industrie de la mode :

“Le consortium Kalachnikov, le plus grand producteur russe d’armes de guerre automatiques et de précision, lancera en septembre 2016… sa ligne de prêt-à-porter masculin. Sportswear ou vêtements de ville, “la collection dans le style militaire fera un tabac en Russie et dans le monde entier”, prévient l’attachée de presse du groupe, Ekatérina Nikiforova..

On veut bien la croire. Nous-mêmes n’est-ce-pas, ne sommes pas immunisés contre certaines extravagances en France.

Jusque-là, tout semble donc aller pour le mieux en Russie, tout le monde communie.. on peut comprendre et constater cela à tout instant en toutes occasions.

Quelques exceptions tout-de-même : que dire du flot quasiment ininterrompu des Ferrari, Masserati, Porcherie lancées à 200 Km/heure, slalomant à trompe-la-mort sur l’avenue Nouvelle Arbat, pots d’échappement supprimés ! 

Le Pouvoir de Poutine, très autoritaire, chatouilleux et pointilleux sur bien des aspects, considèrerait-il les Ferrari, Masserati, Porcherie sans pot, propulsées à 200 à l’heure, comme un espace de liberté comme un autre ? Au même titre que le droit de prier le petit père des peuples ou Notre Père qui êtes aux cieux ?

S’agira-t-il préviendront les grincheux, d’une inédite alliance à trois, entre le Communisme, le Christianisme et le Satanisme ?

L’Allemagne se rapproche de la Russie. Aucun autre pays n'envoie autant de personnalités politiques et de chefs d'entreprises en Russie que l'Allemagne.. C’est Euractiv qui le dit, il y a quelques heures.

 

Mais trève d’impressions de voyage et d’états d’âme : regarder la Grande Parade de la victoire du 9 mai et flâner au Kremlin ou à Tsaritsyno n’étaient pas nos seuls objectifs. Nous voulions explorer les opportunités d’affaires, business en Anglais, бизнес en Russe.

En la matière, tout dépend de qui vous êtes et comment vous voyez le monde : si nous disposions de quelques milliards de roubles à investir, disons, dans “l’industrie”, nous irions voir Monsieur Titov par exemple, sorte de patron des patrons, bien visible sur l’Internet.

Pour des Français moyens, très anti-capitalistes, attachés au concept de Off Grid et de retour salutaire à la terre, au nom, non de quelques lubies de multiplication des dollars jusqu’à l’infini, comme le voudraient nos sciences modernes de l’économie, mais au nom des nécessités à venir très bientôt, la Russie est une terre d’opportunités, une “terre promise” ai-je écrit.

La fabrique de fromages de Kaliazine attend un repreneur, pas un “investisseur” dont le seul mérite serait de posséder des tas de dollars à placer comme au Casino, mais un homme – et une femme – héritiers des compétences multiséculaires et d’une vision du monde capables de redonner un sens à la vie enracinée au sol.

Nous avons arpenté des dizaines et des dizaines d’hectares, sauvages, inutilisés, qui s’offriraient à tout porteur de projet pour quelques dizaines de milliers de Francs.

Nous pensons au développement d’un grand projet, d’un vaste réseau remanié à partir d’un modèle comme accueil-paysan, mais actualisé, adapté aux conditions de la Russie, si particulières, car “il n’y a presque plus un seul paysan en Russie centrale” nous a fait remarquer notre guide russe, insistant..

Il n’y a presque plus un seul paysan..

Voilà le résultat de 70 ans de spectaculaires réussites de l’économie dirigiste dans les secteurs de l’industrie, de l’armement, de l’aéronautique, de la “conquête spatiale”.

Plus un seul paysan.. Mais des villages entiers qui ne demandent qu’à revivre.

Poutine, avisé, qui, parodiant Napoléon, pourrait dire “j’assume tout ! De Pierre Premier à Lénine et Staline, en passant par Catherine” vient juste de décréter l’attribution gratuite d’un hectare de terre au “far East” par Russe volontaire !

Près de 30 % des Russes serait intéressés selon un sondage. Signe des temps.

A 100 kilomètres de Moscou, juste au niveau du Cercle d’Or et au delà, il y a de la place pour les nouveaux pionniers, les rebâtisseurs de Kolkhozes, Sovkhozes nouvelles versions, Kibboutz, eco-villages et autres communautés des temps à venir.

Pas certain que les Masserati, Ferrari, Porcherie puissent encore rouler longtemps à 200 à l’heure sur l’Arbat, dans un bruit d’enfer.

 

Montagnais / Moscou / Mai 2009

 

 

Sources :

http://www.euractiv.fr/section/l-europe-dans-le-monde/news/germany-steps-up-its-flirting-with-russia/

http://www.courrierinternational.com/article/russie-des-sweats-et-des-blousons-signes-kalachnikov-bientot-en-magasin

 

Illustrations : collection personnelle + une image de courrier International (Mode Khalachnikov)


Lire l'article complet, et les commentaires