Le TGV américain enrichirait les grandes villes qui l’accueilleraient

par Ecoloteky
mercredi 13 octobre 2010

Nous vous tenons aussi précisément que possible de l’évolution du transport ferré aux Etats-Unis, qui avec le plan de relance d’Obama devrait connaître un renouveau puisque près de 8 milliards de dollars doivent être investis. La SNCF avait répondu à l’appel d’offre géant de l’administration US pour la création de lignes à grande vitesse dans 4 corridors identifiés comme pertinents (Texas, Californie, Floride et Illinois).




Le rapport, rédigé par le Département à l’Energie (dirigé par le prix Nobel de physique Steven Chu) et le Lawrence Berkeley National Laboratory, relayé par Cleantechnica précise ce que pourraient gagner les villes connectées par un réseau de train à grande vitesse. L’équivalent de l’association des maires de France, le US Conference of Mayors précise ce chiffrage dans The Economic Impacts of High-Speed Rail on Cities ans their Metropolitan Regions, en examinant 4 exemples : Los Angeles, Chicago, Orlando et Albany (Etat de New York).

Les conclusions sont très encourageantes, avec des retombées estimées à 19 milliards de nouvelles affaires et 150 000 emplois liés à des projets connexes, notamment touristiques, mais également par le développement de pôle de compétitivité par exemple.

La ville d’Albany gagnerait l’équivalent de 2,5 milliards de dollars de création d’entreprises et 21 000 emplois. Une connexion entre le nord et le sud de la Floride rapporterait 1,7 milliards de dollars de produit intérieur brut à l’Etat.


TechnoPropres

Lire l'article complet, et les commentaires