Ni « gilets jaunes », ni « rÍves jaunes » en Turquie

par PETINOS
samedi 15 décembre 2018

Le quotidien turc Hurriyet Daily News[1] rapporte que le président du Parti nationaliste (MHP), Devlet Bahceli, a qualifié de « terrorisme » les manifestations des gilets jaunes en France, avertissant que ceux qui pourraient vouloir les imiter en Turquie paieraient un lourd tribut.

« Je précise d’avance que s’il existe des aspirants au terrorisme des gilets jaunes, ils en paieront un lourd tribut. Ceux qui portent un gilet jaune devraient se préparer à dormir nu, et ce n'est pas une blague », a-t-il déclaré dans un communiqué du 12 décembre.

Bahceli a, en outre, souligné qu'il continuait à soutenir l'alliance de son parti avec le Parti de la justice et du développement (AKP, le parti du président Erdogan, au pouvoir depuis 2002) pour les élections locales du 31 mars 2019.

« Nous allons agir avec sincérité. Nous ne resterons pas coincés sur des problèmes mineurs. Ceux qui tenteront de comploter contre la Turquie le matin du 1er avril [au lendemain des élections locales] et ceux qui feront des rêves jaunes nous trouveront devant eux », a ajouté Bahceli.

Que pouvons-nous dire de plus quant à la liberté d’expression en Turquie ?

 

[1] 12.12.18-http: //www.hurriyetdailynews.com/people-who-emulate-yellow-vest-protests-in-turkey-will-pay-heavy-price-mhp-leader-139660


Lire l'article complet, et les commentaires