Poutine : nous chercherons ces assassins partout sur la plančte et nous les punirons

par roman_garev
mercredi 18 novembre 2015

La cause du crash de l’Airbus 321 russe avec 224 personnes à bord, survenu le 31 octobre au-dessus du Sinaï, vient d’être annoncée officiellement ce 17 novembre par le Kremlin : c’est l’explosif.

http://kremlin.ru/events/president/news/50707 (en russe)

Lors de la conférence qui a eu lieu le 16 novembre tard dans la nuit au Kremlin, le chef du FSB Alexandre Bortnikov a fait le rapport sur les causes du crash de l’avion le 31 octobre.

Les tests sur les vêtements et les tissus recueillis auprès des passagers, ainsi que sur les débris de l’avion font apparaître des résidus de l’explosif d’origine étrangère. Selon les spécialistes, c’était une installation improvisée de puissance équivalente à 1 kg de TNT qui a explosé à bord, après quoi l’avion s’est mis à se décomposer. Donc c’était incontestablement un acte terroriste.

« Nous chercherons les assassins partout, où qu’ils ne se seraient cachés, a déclaré le président Poutine. Nous les trouverons dans tout coin de la planète, et nous les punirons. »

« Nous agirons conformément à l’article 51 de la Charte de l’ONU stipulant le droit de légitime défense. »

« Les opérations de nos forces aérospatiales en Syrie doivent être non seulement poursuivies, mais renforcées, afin de faire comprendre aux criminels que le châtiment viendra inévitablement. »

 « Celui qui essaierait de prêter assistance aux criminels doit savoir qu’il assumera la responsabilité de telles tentatives. »

À noter que cette même journée à Antalya Poutine a eu quelques rencontres avec des chefs d’États-membres du G20, dont la dernière était celle avec le roi de l’Arabie Saoudite, annoncée à 14 heures.

http://kremlin.ru/events/president/news/50701 (en russe)

.

.

Sans doute à l’heure de ces pourparlers Poutine était déjà au courant du résultat de l’enquête menée par le FSB. De sorte que cette rencontre n’était guère utile.

Le FSB vient d’annoncer la récompense de 50 millions dollars pour celui qui l’informerait sur des personnes impliquées dans cet acte terroriste.

http://www.interfax.ru/russia/479722 (en russe)

Le 17 novembre, pour la première fois, les bombardiers russes à long rayon d’action Toupolev Tu-22M3, Tu-95MS et Tu-160 ont effectué des frappes massives à bombes et à missiles de croisière sur des cibles de l’ÉI en Syrie. Voir la vidéo filmée par le ministère russe de défense :

http://www.youtube.com/watch?v=igzjX1IKULw

Documents joints ŕ cet article


Lire l'article complet, et les commentaires