Quand disparaît l’Indo-Européen ou Le retour de la Tour de Babel. (Chroniques de la Folie Ordinaire. )

par Frédéric MALMARTEL
vendredi 21 novembre 2014

A l’école, étiez-vous bon ou mauvais élève en langues étrangères ? Sachez que cela n’a plus d’importance ! Le Politiquement Correct est là qui a effacé toutes les différences. Dans le Monde Merveilleux qu’il a conçu pour nous, figurez-vous que… les langues n’existent plus !

Cet obstacle à la communication entre les hommes, cette gêne à la diffusion de la Bonne Parole, ce générateur de différences que sont les langues a disparu !

 

Une disparition décidée !

Pourquoi ? Mais parce que nos dirigeants en ont décidé ainsi ! appuyés qu’ils sont par les hordes d’idiots utiles qui relaient leurs inepties. Et nous allons voir qu’ils s’appuient sur un raisonnement imparable ! Un de ces sophismes dont ils ont le secret, nous allons bientôt découvrir lequel…(suspense)

Le Monde conçu par le Politiquement Correct d’aujourd’hui est sans conteste un monde merveilleux. Dans ce Monde Merveilleux, les différences s’estompent. Nous sommes tous des hommes, ou plutôt des hommes-femmes…

 

Les langues comme Carthage, tomberont !

Après la négation de l'existence des peuples, des races, des sexes (Théorie du Genre), le Moment est venu de s’attaquer… aux langues.

Les langues et leurs différences sont l’un des derniers bastions à conquérir par le Politiquement Correct. L’un des derniers car il n’est pas plus facile à investir !

 

Un Monde Merveilleux.

Nous savons désormais que les races n’existent pas, que toutes les religions sont semblables, faites sans exception de paix et d’amour et que les peuples ne sont qu’illusion.

Tout cela après tout est crédible si l’on accepte de faire un effort, d’oublier la couleur de la peau des gens de sauter dans leurs livres sacrés les pages ou, dans certains cas, les tonnes de chapitres imprésentables, tant ils sont bourrés d’appels à la haine ou même directement à la guerre, suivez mon regard, et de ne plus regarder que des cartes du monde géologique ou les frontières entre les pays ne figurent pas ! En attendant qu’on nous explique qu’il n’y a pas de différence entre une montagne et un océan !

Bien sûr pour des esprits bornés comme le mien ou comme quelques autres c’est difficile ! Mais avec un peu de cette bonne volonté qui nous manque tant…

 

Pour les langues les différences sont plus difficiles à gommer. Autant vous pouvez prétendre qu’un Mélanésien et un Islandais se ressemblent comme deux gouttes d’eau, autant il va être difficile d’affirmer que vous comprenez aussi bien ce que vous raconte un Iranien, un Hongrois ou Japonais s’exprimant dans sa langue qu’un Wallon ou un Suisse Romand s’exprimant dans notre langue !

Disons que ça va être plus compliqué si vous demande de répéter ce que vient de dire votre interlocuteur iranien ou pire de l’expliquer ! C’est pour cela et uniquement pour cela qu’elles sont investies, par le Politiquement Correct, en dernier.

 

Mais, par Toutatis, nous sommes Indo-Européens…

Si vous le saviez tant mieux, si vous ne le saviez pas, je suis heureux de vous l’apprendre, amis compatriotes qui vous exprimez en français, bien ou comme Nicolas Sarkozy, et même qui vous exprimez dans une langue régionale genre Breton, Occitan ou Alsacien, mais pas en Basque ! Nous sommes de langue Indo-Européenne, sauf les Basques, bien fait !

Nous sommes de langue Indo-Européenne comme tous les peuples indigènes( !) d’Europe, à l’exception des Hongrois des Estoniens des Finlandais, et des Basques évidemment, encore bien fait pour eux ! Nous sommes Indo-Européens, comme les Arméniens (c’est peut pour ça qu’Aznavour chante mieux que Nicolas Sarkozy, oh, je rigole !) les Iraniens, les Afghans (là, ça vous en bouche un coin !) les Pakistanais, les Bengalis et tous les habitants du Nord de l’Inde (du Nord seulement, les Indiens du Sud, c’est un peu leurs Basques à eux) ! ça fait du monde hein ?

Comment savons cela ? Parce que c’est marqué dans Wikipedia ! Non, je plaisante.

Nous savons cela car, il y a plus d’un siècle des chercheurs en linguistiques ont constaté des ressemblances étonnantes entre toutes ces langues qui n’existent pas avec les autres langues, en particulier avec le Basque. Je plaisante. Ressemblances sur la grammaire, la syntaxe, le vocabulaire, ressemblances à beaucoup, beaucoup de niveaux. Ces similitudes peuvent d’ailleurs s’avérer utiles à ceux qui apprennent plusieurs de ces langues.

De là, ils déduisirent que toutes ces langues appartiennent à un même groupe : celui des langues Indo-Européennes, issues évidemment d’une origine unique : la langue Indo-Européenne Primitive. Ils appliquaient par là, la Démarche Scientifique qui consiste à classer, à classifier ce que vous avez sous les yeux pour essayer de comprendre.

Ils firent d’ailleurs la même chose avec les autres langues et rangèrent dans un même groupe dit « Sémitique » non seulement l’arabe et l’hébreu mais aussi l’Egyptien Ancien : le Copte, des langues d’Ethiopie etc… D’autres groupes furent créés pour d’autres langues de tous les continents.

 

Nous en étions là, jusqu’à aujourd’hui !

Seulement voilà, il y a un hic qui n’a pas plus à nos Dirigeants et Grand Penseurs !

 

et ça c’est chouette !

L’appartenance Indo-Européenne a été revendiquée hors et fort, y compris par des Nationalistes (nous y voilà ! Quand on commence à écrire un mot pareil, ça sent le pâté !) passionnés par leurs origines qui ont également revendiqué cette appartenance du Peuple Français au Monde Indo-Européens. Appartenance très valorisante, car parmi les peuples Indo-Européens, on trouve le Grec et son extraordinaire culture mais aussi le Perse, formidable civilisation pré-islamique, et l’Inde avec sa monumentale littérature sanskrite !

 

Mais ça ne fait pas rire le professeur…

Et là, on comprend que le « professeur », j’entends par là notre Classe Dirigeante bien pensante et ses chiens et chiennes de garde, n’apprécient pas du tout la plaisanterie ! Qu’est-ce que c’est que ces revendications identitaires, nationales et linguistiques ? qui osent s’appuyer sur des âneries genre tous les textes de la Grèce Antique, les livres sacrés des Indes écrits en sanskrits plutôt que sur les Beaux Discours sur l’Egalité de TF1, de BHL ou la Déclaration Universelle Musulmane des Droits de l’Homme, non mais sans blague !

 

qui confisque l’Objet du Délit !

Fini de rire ! Il est désormais clair que l’Indo-Européen est un concept politiquement incorrect ! Dans un monde qui se veut sans frontière sans barrière sans distinction d’aucune sorte entre qui refuse à quiconque ou presque d’avoir des frontières sûres et reconnues, l’idée d’un Peuple Originel Indo-Européen est IN-SU-POR-TABLE !

Il reste donc à nier l’existence du Peuple Indo-Européen originel et derrière évidemment de nier le concept même de langues indo-européennes. Négation en contradiction avec tout ce que la science linguistique a mis au jour depuis plus d’un siècle, mais en phase avec les desseins politiques délirants de nos dirigeants/

 

C’est ce qui est désormais magistralement par quelques… archéologues très politiquement correct.

http://www.franceculture.fr/emission-le-salon-noir-dans-les-pas-des-indo-europeens-2014-11-11

 

Archéologues, car je pense, on a pas encore trouvé de spécialistes de linguistiques prêts à nier cette évidence qu’est l’existence de l’Indo-Européen. On se rabat donc sur des collaborateurs de seconde zone !

 

Et plus encore si affinités.

La suite est évidemment inscrite. Après avoir nié comme nous l’avons dit les différences entre les hommes (races,ethnies…) on va nier les différences existantes entre leurs langages.

 

Avec une justification idéologique mille fois usitée aussi vaseuse qu’hors du commun.

La justification pseudo-logique, le sophisme qui va servir à la négation du concept même de langues et tout trouvé puisqu’il a servi et sert encore chaque jour à à nier l’existence des races. La voici :

 

Personne ne sait définir exactement ce qu'est une race, ni le nombre de races existantes sur Terre. Ce qui est vrai. Donc les races n'existent pas.

Mais comme personne ne sait définir non plus ce qu'est une langue, et le nombre de langues existantes sur Terre (l'Anglais d'Australie est-il la même langue de l'Anglais de Liverpool ?, le Suisse-Allemand est-il une langue à part ou juste un dialecte allemand etc...) les langues n'existent pas non plus.

 

Quod Errat Demonstrandum dirions nous dans cette jolie langue indo-européenne qu’était le latin. Ce Qu’il Fallait Démontrer.

 

La suite est hélas prévisible. Retour chez les fous.

Il est probable qu’après avoir nié la notion même d’Indo-Européen, nos dirigeants vont récuser d’autres notions linguistique plus évidentes encore puisqu’accessibles y compris aux non spécialistes. Il est probable que l’existence des sous-groupes linguistiques de l’Indo-Européen que les notions de langues germaniques, romanes, grecs et autres slaves seront niées.

On réfutera qu’il puisse exister des langues germaniques, ou latines ou slaves, que le Français puisse être plus proche de l’Italien que de l’Arabe ou que le Polonais soit plus voisin du Russe que du Bantou !

Cela s’inscrit dans la démarche complètement folle de nos classes dirigeantes qui vise, contre toutes évidences à nier les différences entre les groupes humains pour essayer de créer un sorte d’Homme Nouveau, comme les fascistes bruns ou rouges tentèrent de le faire au XXem siècle…avec les brillants résultats qu’on connait !

 

En attendant l’écroulement de la Tour de Babel.

Et il à prévoir que la folie qui s’est emparée que nos groupes dirigeants, de nos Zélites, connaîtra là, dans la négation du fait linguistique, en même temps son apogée et le début sa chute, car communiquer est une fonction essentielle à toute société. Nier les différences existantes sur le plan linguistique correspondant à renoncer à communiquer ou au moins à s’en donner les moyens, et sans communication même les plus redoutables des dictatures, et la nôtre celle du Politiquement Correcte est, avouons le, assez « remarquable », s’écroulent.


Lire l'article complet, et les commentaires