RDC : L’accord cadre d’Addis-Abeba, huit ans déjà !

par Lufete Ferdinand
mardi 23 février 2021

 

RDC : L'accord cadre d'Addis-Abeba, huit ans déjà !

 

Février 2013-février 2021, huit ans déjà, après la signature de l'accord pour la paix, la sécurité et la coopération pour la RDC[1] et la région signé en Ethiopie plus précisément dans la capitale d'Addis-Abeba, après des négociations menées entre neuf pays de la CIRGL[2] et deux pays de la SADC[3].

En effet, huit ans après, les parties signataires proclament toujours leur attachement à ce texte, mais sa mise en œuvre demeure lacunaire ! Mais comment peut-on alors parler des difficultés d'appliquer l'accord cadre ? Est-ce que l'accord cadre est-il vraiment gage pour la paix ? 

 

A-Difficultés d'appliquer l'accord cadre d'Addis-Abeba

 

Beaucoup de questions se posent sur l'avenir de cet accord au moment ou le chef de l'Etat est élu président de l'union africaine ? Selon un analyste politique congolais : " il faudra voir quel chemin prendra , Félix tshisekedi pour mettre en œuvre l'accord d'Addis-Abeba signé le 24 février en Ethiopie". D'après certains observateurs de la vie politique en République Démocratique du Congo," le processus de l'application de l'accord cadre n'avance pas ; aucun des 5 piliers sur lesquels se fonde l'accord n'a été appliqué de façon satisfaisante, absence des reformes politiques et institutionnelles, aussi, les solutions proposées pour DDR ne progresse pas".

 De ce point de vue, huit ans après sa signature, l'accord cadre souffre du manque de volonté politique des pays signataires,"le processus de paix doit vraisemblablement connaitre les avancées sous peines de devenir une coquille vide que les parties finiront par abandonner"[4].

 

B- L'accord cadre d'Addis-Abeba, gage pour la paix ?

 

Pour répondre à cette question, il est vrai que ,"la mise en œuvre de l'accord d'Addis-Abeba s'impose pour régler la situation de l'insécurité à l'est de la République Démocratique du Congo"[5].

"L'accord prévoit toutes des dispositions nécessaires pour consolider la paix, la sécurité et la coopération pour la RDC et la région"[6].

Sans l'application scrupuleuse de l'accord d'Addis-Abeba comment peut-on régler la situation de l'insécurité à l'est de la République ?

 

De toute évidence, l'accord d'Addis-Abeba est le seul gage pour un retour de paix et de stabilité à l'est de la RDC, il vise également à créer les conditions d'une solution définitive aux crises à répétition dans l'est de la RDC.

 

Ferdinand LUFETE

 

Notes :

1- RDC : République Démocratique du Congo ;

2- GIRGIL : Conférence internationale sur la région des grands lacs ;

3-SADC : Communauté de développement de l'Afrique australe ;

 4-https://peacemaker.un.org/sites/peacemaker.un.org/files/DRC_130224_FrameworkAgreementDRCRegion.pdf ;

5-https://www.adiac-congo.com/content/accord-cadre-daddis-abeba-une-nouvelle-feuille-de-route-avec-des-objectifs-politiques-et-0 ;

6-https://www.radiookapi.net/mot-cle/accord-cadre-daddis-abeba.

 


Lire l'article complet, et les commentaires