Trump l’onde de choc populiste, le livre de Marie-CÚcile Naves

par Saltz
samedi 22 octobre 2016

Enfin un livre sur le candidat Donald Trump écrit par quelqu’un d’intelligent.

Voici un homme dont l’establishment se moquait au point de reléguer le début de sa campagne dans les pages divertissement des journaux.

Et le voilà qui met KO leur candidat, Jeb Bush, puis celui de leur plan B, Ted Cruz, qui venait pourtant d'une tendance qu'on supposait proche de la sienne : le Tea Party.

Dans ce livre, la politique est l’objet d’une analyse et d’un diagnostic, d’une étude sérieuse et argumentée.

On est loin de ce que l’on entend habituellement dans les critiques méprisantes basées sur des attaques ad hominem.

Derrière l’écran de fumée d’un populiste, se cache des forces politiques qui tiraillent les Etats-Unis et qui vont rebattre les cartes dans les années et les scrutins à venir.

Axé sur trois chapitre :

- le fantome de Ronald Reagan et de « W »

- un milliardaire contre les élites

- le porte-parole d’une Amérique blanche qui risque de disparaître

le livre passe en revue le Tea Party qui déborde sur sa droite le parti républicain incapable de trouver un consensus. Il décrit l’outsider si éloigné des cadres et des codes de Washington, si mal soutenu par son camp, mais qui a compris son pays et qui s'est fait le porte-parole d’une Amérique Blanche apeurée à l'idée de disparaître, menacée par les Hispaniques dans ses emplois et son identité, et inquiétée par un islam devenu son nouvel ennemi intérieur.

Une citation : « Il a bien compris les déceptions et les attentes de la petite classe moyenne qui n’a pas bénéficié de la reprise économique ».

Le succès de Trump s'appuie sur la division du parti, l'éloignement des élites et de la base, la mise en scène de l'identité nationale, le tout amplifié par sa maitrise des médias dont il est un "bon client".

La division du parti depuis 2008, année de l'élection d'Obama, s'est rendu visible avec le nombre de candidats (17), les divergences entre le Big Business et le Small Business, les politiques énergétique et migratoire.

L'éloignement des élites et de la base est souvent passé sous silence en France, et pourtant depuis la crise de 2008, la petite classe moyenne blanche n'a pas pofité de la reprise économique et, au moins pour une partie, elle s'est même appauvrie.

La mise en scène de l'identité nationale s'appuie sur un slogan « Make America Great Again », qui rappelle celui de Ronald Reagan. Elle veut redonner son honneur et sa fierté à l'Amérique blanche, quitte à se refermer sur elle-même et à ne plus être le gendarme du monde.

D'habitude, c'est le candidat qui a reçu le plus d'aides financières qui est élu.

Pour mémoire, voici, le 21 octobre, ce que l'on savait des dons et des dépenses des deux principaux candidats. La candidate démocrate devrait écraser son adversaire, le livre explique pourquoi son challenger a autant de supporters et que l'écart des sondages est loin de l'écart des finances.

Hillary Clinton est largement en tête avec plus de 529 millions de dollars récoltés par son comité de campagne (386 millions de dollars) et des groupes extérieurs (143 millions de dollars). Pour Trump, la somme récoltée est bien inférieure puisqu'elle s'élève à 209 millions de dollars selon les derniers chiffres mis en ligne.

Côté dépenses, le candidat républicain est loin derrière avec 147 millions de dollars contre 420 millions de dollars pour l'ancienne secrétaire d'Etat.

Cf http://www.latribune.fr/economie/international/presidentielle-americaine-qui-depense-le-plus-609442.html

A lire, même longtemps après la clôture du scrutin de 2016.
 

Trump l’onde de choc populiste, le livre de Marie-Cécile Naves

Editeur : FYP éditions

Parution : août 2016

Format : Grand Format

Dimensions:19 x 12,2 x 1,2 cm

Pages:144 pages

EAN13:9782364051416

 

C'était l'outsider. Personne ne croyait qu'un non professionnel de la politique, bâtisseur de casinos, organisateur du concours de Miss Univers et coutumier d'outrances populistes, sexistes et xénophobes, pouvait être présidentiable.

Mais ce stratège de la communication, ce disrupteur de la représentation politique traditionnelle a bousculé les règles du jeu et su profiter des divisions pour éliminer tous ses rivaux.

Ce livre raconte le parcours et la stratégie de Donald Trump, showman doté d'un remarquable talent oratoire, d'une confiance absolue en son destin et d'une absence totale de vergogne.

Ce magnat de l'immobilier, animateur de télé-réalité a compris l'exaspération de "ceux à qui plus personne ne parle" pour se poser en rempart contre les menaces extérieures et intérieures de l'Amérique, face au chaos réel ou fantasmé.

La promesse du milliardaire est celle du retour vers un passé idéalisé, une nation fermée sur elle-même, mais rendue à son peuple.

Trump est le révélateur et le bénéficiaire d'une Amérique prisonnière des lobbies et des calculs politiciens, de la défiance vis-à-vis des élites et de la peur de la disparition de l'"Amérique blanche". Marie-Cécile Naves dévoile les implications pour le futur d'une prise de pouvoir par Trump et montre que cette vague populiste et identitaire risque de se répandre comme une onde de choc en Occident et dans le monde.

 

L'auteur

Marie-Cécile Naves est politologue, docteure en science politique de l'université Paris-Dauphine, chercheure associée à l'Institut de relations internationales et stratégiques (Iris) et vice-présidente du think tank Sport et Citoyenneté. Spécialiste des Etats-Unis, elle a publié de nombreux ouvrages et elle intervient fréquemment dans les médias audiovisuels sur l'actualité américaine.


Lire l'article complet, et les commentaires