Tunis, un terroriste et cinq femmes tués, un enfant blessé

par Henri Diacono
vendredi 24 octobre 2014

Un dangereux terroriste et cinq femmes ont été tués dans lanuit du 23 au 24 octobre dans une maison de la banlieue de Tunis où s’étaient retranchés, depuis plusieurs jours, deux hommes recherchés et lourdement armés accompagnés de leurs familles. L’un deux hommes a été tué, le second s’est rendu mais dans la fusillade provoquée par l’assaut, cinq femmes, épouses et filles des deux terroristes ont perdu la vie et un des enfants a été blessé.

Cet épisode sanglant – qui dans les premiers jours de la localisation de la maison en question avait coûté la vie au jeune sergent de la garde nationale – avait trouvé son origine plusieurs jours auparavant lors du démantèlement d’une cellule dormante dans le sud du pays. Les renseignements récoltés auprès des prisonniers avaient conduit à la banlieue de Tunis. Cernés les deux hommes avaient répondu par des fusillades et malgré les injonctions des forces de l’ordre avaient refusé de se rendre.

Hier soir ce fut une fois tout le quartier évacué que l’assaut a été donné.

Cette action des services de sécurité, épaulés quelquefois par l’armée entre dans l’action entreprise, à l’approche des élections, par le gouvernement de se montrer intraitable – avec souvent l’aide de la population – envers les jihadistes radicaux. D’autant que depuis quelque temps ceux-ci agissent en solitaire ou en duo et demeurent de ce fait difficiles à repérer...


Lire l'article complet, et les commentaires