USA : l’abus d’ultralibéralisme est dangereux pour la santé

par Laurent Herblay
vendredi 30 décembre 2016

 
On se rend rarement compte de l’étendue des conséquences de l’ultralibéralisme sur la société. Malheureusement, étant souvent allés bien plus loin qu’ailleurs, les Etats-Unis permettent d’avoir un aperçu de tout ce que l’ultralibéralisme produit. Il y a un an, une étude réalisée par le « prix Nobel d’économie » 2015 montrait que la mortalité des hommes blancs qui n’ont pas fait d’études supérieures de 45 à 54 ans avait augmenté de 22% de 1999 à 2013, notamment sous l’effet des suicides, de l’excès de consommation de drogues et d’alcool, à mettre en lien avec la baisse de 19% de leurs revenus.
 

C’est ainsi que, pour la première fois depuis 1993, l’espérance de vie a reculé aux Etats-Unis en 2015, à 78,8 ans, du fait de l’augmentation de la mortalité résultant de maladies et d’accidents ou suicides. Le pays est devancé par une quarantaine d’autres, dont Cuba, tout cela en dépensant des sommes folles pour la santé. Il y a eu près de 50 000 décès par overdose en 2014, moitié plus que le nombre de morts sur les routes (bien plus élevé proportionnellement qu’en France). Malheureuement, une majorité de nos dirigeants (de droite comme de gauche) continuent à nous faire prendre le chemin des Etats-Unis.

 


Lire l'article complet, et les commentaires