Le journaliste John Paul Lepers s’engage contre les conspis : « Vive les Illuminati ! »

par Vera Mikhaïlichenko
jeudi 3 novembre 2016

Ayann Koudou dans « Vive les Illuminati ! »

John Paul Lepers, fondateur de La Télé Libre, vient de lancer un nouveau site web baptisé Stop Intox : on y trouve des films, des articles et des liens pour aiguiser son sens critique. En ligne de mire : les théories du complot. Le but de ce site est de lutter contre ce fléau chez les adolescents. Un projet pédagogique qui vient se surajouter à celui lancé par le gouvernement avec son site On te manipule. Lepers a fait la promotion de son nouveau site le 2 novembre sur France Inter.

Stop Intox rappelle fortement dans son contenu et son ton (adressé aux d'jeuns) le site gouvernemental On te manipule ; on y trouve les mêmes références : le site Spicee avec le documentaire "anti-conspi" de Thomas Huchon, les sites Hoaxbuster et Conspiracy Watch (le fondateur de ce dernier, Rudy Reichstadt, est chef du bureau des affaires financières à la Mairie de Paris), ou encore les fact-checkers des sites de presse : Les Décodeurs du Monde, Les Désintox de Libé, Désintox d'Arte et Les Observateurs de France 24.

Le design du site rappelle, quant à lui, celui de Street Press (le code couleur, jaune/blanc/noir, est assez similaire). Son nom, Stop Intox, évoque enfin celui de Stop Mensonges, un site classé dans la catégorie "conspirationniste", mais qui, contrairement à ce qu'affirme la journaliste de "L'Instant M" sur France Inter (écouter à 15'45), n'est pas le site de Thierry Meyssan (il s'agit du Réseau Voltaire). L'équipe de Stop Mensonges est visible en un clic... et Meyssan n'y figure pas.

Le site, au contenu pour le moment rudimentaire, semble surtout avoir pour but l'organisation de formations (d'enseignants, de parents...) et de conférences :

La formation active

Nous réalisons à la demande des actions de formation d’une journée destinées aux adultes référents (groupe de 10) qui sont souvent démunis face aux formes d’information pratiquées par les jeunes. Comprendre le fonctionnement de la complosphère, identifier l’origine d’une information ou d’une image, maitriser les outils de décryptage…

La rencontre avec des professionnels des médias lors de conférences interactives

Nous pouvons aussi programmer des conférences conçues comme des évènements exceptionnels. Un journaliste expérimenté ou un spécialiste des médias, accompagné des vidéos de Stop Intox, vient raconter son expérience, partager ses analyses et répondre aux questions des jeunes le plus souvent sceptiques quant à l’information.

Une seule enquête a pour l'heure été réalisée : une vidéo de 26 minutes sur les Illuminati.

Si le comique Kevin Razy avait été choisi par le gouvernement pour s'adresser aux jeunes, Lepers a confié l'animation de son film à Ayann Koudou, présentée comme "une jeune journaliste passionnée par les réseaux sociaux", mais qui écrit aussi depuis deux ans pour Le Point.

Si le film tord le cou à l'idée que les Illuminati dirigeraient le monde (croyance à laquelle 20 % des Français adhéreraient, ce qui semble très étonnant...), il rend aussi hommage à cette société secrète, à laquelle l'équipe de Stop Intox aurait volontiers adhéré si elle l'avait pu :

Après notre enquête, nous sommes en mesure de révéler que les Illuminati sont des gens formidables et que si nous pouvions en devenir membres, nous le ferions sans hésiter. Le problème c’est que leur société secrète qu’on nommait aussi « les illuminés de Bavière » a été interdite en… 1785 !

La lumière de la raison

Faut dire qu’ils étaient bien allumés, car leurs idées étaient révolutionnaires. Ils prônaient l’égalitarisme et le rationalisme contre les monarchies et l’obscurantisme religieux. La lumière qu’ils cherchaient au sein de leur confrérie n’était pas celle de la spiritualité ou de l’initiation, mais celle de la raison. Un complot insupportable pour ceux qui voulaient garder leur pouvoir qu’ils prétendaient détenir de droit divin. Les Illuminati, comme ceux qui feront la révolution française ou qui fonderont les États-Unis d’Amérique sont les héritiers des philosophes des Lumières, les initiateurs de l’esprit de la démocratie. Alors, vive les Illuminati, mais les vrais !

Ayann Koudou déclare dans le film qu'à l'époque des Illuminati (fondés en 1776), "le pouvoir était de droit divin, de père en fils, par la volonté de Dieu" et que "ceux qui n'étaient pas d'accord, direction le bûcher". On aimerait plus de précisions historiques sur ces opposants à la monarchie absolue qui ont fini sur le bûcher en France dans la seconde moitié du XVIIIe siècle...

Le film ressasse ce qu'on a déjà entendu mille fois, même s'il nous apprend quelques petites choses : ainsi, le triangle n'a jamais été un symbole illuminati (mais franc-maçon) ; il s'agit plutôt de la chouette (qui représente la connaissance). Il démonte aussi un extrait vidéo ésotérique de Salim Laïbi (Le Libre Penseur) au sujet du billet de un dollar, vu plus d'un million de fois (lorsque le film de Stop Intox atteint péniblement les 1000 vues). Il rappelle encore notre difficulté à croire aux coïncidences.

Exemple d'une coïncidence à laquelle les "complotistes" n'arrivent pas à croire. Pas plus tard qu'hier, on pouvait lire ces lignes sur le site Le Labo Soleil Vert :

Coïncidences inouïes et dramatiques – L’attentat du Vendredi 13 Novembre 2015 avait été quasi scénarisé depuis la veille lors de différents exercices de simulations !

Source : Panamza.fr

Depuis la veille, au moins 2 exercices séparés, l’un d’intervention de la police lors d’une prise d’otage terroriste, et l’autre d’intervention des secours aux victimes lors d’attentats sur sites multiples impliquant au moins 150 morts et des centaines de blessés , avaient quasiment scénarisé certaines scènes dramatiques du Vendredi 13 Novembre 2015 au Bataclan et dans diverses rues de Paris…


13 novembre : des attentats simulés depuis la… par globereporter

Des « coïncidences effroyables » et proprement inouïes comme le rappelleront de nombreux intervenants officiels !

Rappelons que dans de nombreux autres attentats terroristes islamistes, des exercices de simulation se déroulaient également lors des attaques, et là encore, le hasard incroyable avait durement frappé.

Ces coïncidences récurrentes entre exercices simulés et attentat ont évidemment largement alimenté les théories du complot depuis le 11 Septembre 2001…

La source de cet article est, notons-le, Panamza, le site d'Hicham Hamza, l'ancien compère de... John Paul Lepers à La Télé Libre, devenu depuis l'un des plus grands pourvoyeurs de théories du complot sur le web, mettant en scène généralement Israël et les Juifs...

Les deux hommes avaient réalisé en 2009 un reportage sur le 11-Septembre, avec des protagonistes qui réclamaient une nouvelle enquête.

La relation de Lepers avec Hamza rappelle, à bien des égards, celle entre Laurent Ruquier et Eric Zemmour. Ils ont travaillé ensemble, puis, lorsque le penseur de la bande, l'enquêteur, l'idéologue (au choix) est allé trop loin, s'est radicalisé, le boss, plus conformiste, s'en est mordu les doigts et l'a désavoué, regrettant de lui avoir donné au départ sa visibilité médiatique.

A se demander si Lepers ne se lance pas dans ce nouveau projet, au fond, consciemment ou inconsciemment, pour se racheter d'avoir lancé Hicham Hamza... devenu l'un des papes de la "complosphère". Quoi qu'il en soit, la guerre est déclarée entre deux camps, porteurs de deux visions radicalement opposées de la réalité.


Lire l'article complet, et les commentaires