On ne mélange pas les torchons et les serviettes

par gruni
jeudi 26 janvier 2012

Quelle amertume doivent ressentir les auteurs du Post.fr virés sans ménagement comme de vieilles chaussettes le 23 janvier, pour laisser leur place au Huffington Post. Une impression de vide, de manque ou d'être les victimes d'un hold-hup médiatique. Un peu comme si on détruisait votre maison pleine de souvenirs pour laisser de l'espace à un immeuble sans âme. Madame Sinclair qui prend la direction du site, dans son éditorial de présentation n'a pas daigné laisser par courtoisie un petit mot gentil pour tous ces internautes orphelins anonymes qui pourtant ont animé pendant des années la Une du site ou publié de billets passés inaperçus. Ceci avec un certain talent parfois mais aussi pertinence et humour ou quelquefois une sympathique naïveté. Les médias n'aiment pas mélanger les torchons et les serviettes, l'analyse de l'information et une chasse gardée, un domaine réservé aux experts, spécialistes et initiés. Les autres, les petits incultes sous pseudo s'ils sont bien sages, n'auront sur le Huff. que le droit de commenter les idées et les opinions des "grands". Taisez-vous les mouettes et admirez-nous !

Mais ce qui arrive au Post.fr n'est pas de la faute d'Anne Sinclair, pour elle qui est une journaliste professionnelle prendre la responsabilité du Huffington français est "un cadeau tombé du ciel". Le responsable c'est le fric, le site décédé parrainé par Le Monde n'était pas assez rentable, il agonisait depuis longtemps, il a fini par crever. Tu gagnes de l'argent ou tu meurs, c'est la loi impitoyable du marché c'est comme ça ! On peut juste reprocher à la femme de DSK sans manque de compassion, elle n'a pas le temps sans doute de se retourner sur la déception des "Posteurs" tellement sa nouvelle fonction est prenante. Pas le temps ou elle s'en fout ! Enfin Anne Sinclair est une personnalité qui a pris des coups simplement parce qu'elle est la femme de ... Elle a beaucoup encaissé pendant les affaires extra conjugales de son mari, trop peut-être, serait-elle devenue insensible ou est-elle comme cela, froide et indifférente aux autres. 

Anne Sinclair écrit sur le nouveau site "Alors quand naît un nouveau projet éditorial, savourons au moins quelques instants la petite pierre apportée au maintient d'une démocratie pluraliste." Elle ne devrait pas omettre de préciser que c'est sur le cadavre d'un autre, même si celui-ci était de toute façon condamné à terme, faute d'argent. Certes, mieux vaut un changement qu'une disparition, mais sur le Post.fr des journalistes professionnels "travaillaient" avec des auteurs lambdas, l'expérience était intéressante, mais cela ne marche pas ou ne doit pas réussir, on ne mélange pas les torchons et les serviettes.

Et puis Madame Sinclair n'est pas la propriétaire du Huffington, elle aura certainement des impératifs et des objectifs à respecter même si vraisemblablement elle pourra prendre des initiatives. Elle a déjà laissé entendre que si les affaires extra-conjugales de DSK devaient rebondir elle ne s'opposerait pas à la parution d'articles sur le sujet, mais ne chercherait-elle pas à les orienter ? C'était déjà dès l'annonce de sa possible nomination un sujet de polémiques et l'avenir dira peut-être, si l'actualité le décide, si le site est dirigé par une vraie journaliste ou par l'épouse de ...

Dommage, Le Post.fr ne vivra pas la fin de la campagne électorale ni l'élection du nouveau Président ou la réélection de Nicolas Sarkozy. La bagarre d'opinions aurait été chaude entre les différentes sensibilités sur Le Post, comme elle le sera à n'en pas douter sur Agoravox. Mais politiquement comment le Huffington se situera-t-il, la réponse semble évidente, trop peut-être, et devrait venir assez vite.

Enfin c'est toujours désolant lorsqu'un site participatif disparaît, mais il y en a d'autres où les anciens "Posteurs" pourront s'exprimer. N'est-ce pas ?


Lire l'article complet, et les commentaires